Municipales du 13 octobre 2018 : La bataille Soro – Hamed se précise, le Pan se dévoile clairement aux côtés de son candidat


Le Président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro, a affiché ouvertement son appui à Tehfour Koné pour battre le ministre d'Etat Hamed Bakayoko à Abobo

Le président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro, a clairement dévoilé son soutien à Koné Tehfour pour les joutes municipales à Abobo où le ministre d'Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, déclaré sa candidat, est sur le terrain.

Elles s’annoncent titanesques, les prochaines joutes municipales dans la commune d’Abobo. Ceci, par l’enjeu qui sous-tend le scrutin dans cette localité du nord du District autonome d’Abidjan. Il s’agit, en effet, de la bataille entre deux géants, et non des moindres. Deux proches collaborateurs du chef de l’Etat, qui ont toujours eu du mal à cacher leur antagonisme.

Hamed Bakayoko et Guillaume Soro vont se livrer bataille à Abobo. Le ministre d’Etat, ministre de la Défense, est candidat aux élections municipales dans cette commune. Il a déjà engagé les pré-campagnes avec l'appui de la haute direction du Rdr, voire du gouvernement, à ses côtés.

Guillaume Soro n’est candidat nulle part, pour le moment à ce scrutin. Mais, le président de l’Assemblée nationale sera bel et bien présent à ces élections. Il a la main derrière un bon nombre de candidats non retenus par la direction du Rdr - dont il est l’un des vice-présidents – et qui iront en indépendants à ces scrutins. C’est le cas de Tehfour Koné, l’un de ses proches, qui a déclaré ouvertement sa candidature à Abobo.

Koné Tehfour va affronter Hamed Bakayoko. Mais, il n’est pas seul dans ce combat, qui pourrait passer pour celui de David et Goliath. Car, le David dans le cas d’espèce, a aussi son géant derrière lui. Il s’agit du président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, qui se tient derrière l’ex-député d’Abobo en course pour la mairie. Le chef du Parlement ivoirien ne s’en cache point. Hier samedi, il s’est affiché le plus clairement possible. En postant une image où l’on l’aperçoit sur le terrain, aux côtés de son filleul, Tehfour Koné et signée avec ces propos très éloquents sur sa page Instagram : « Avec mon bon Karamogodeni. Vive Abobo ».

C’est clair, la bataille est ainsi engagée. Avec un arbitre qui sera très déterminant : les populations d’Abobo qui vont départager ces deux titans sur leur sol et montrer à l’opinion lequel domine sur leur espace territorial. On peut le dire désormais sans risque de se tromper, la bataille d’Abobo aura bel et bien lieu !

 

F.D.B

Félix D. Bony

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte