Après les attaques de Yopougon et d’Akouédo : les consignes du chef de l’Etat aux ministres et généraux


08/08/2012
Alassane Ouattara a tenu un langage de fermeté à ses collaborateurs
Les attaques du 17ème arrondissement de Yopougon et du camp militaire d’Abengourou, dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 d’une part, et d’autre part celle du camp d’Akouedo dans la nuit dimanche 5 au lundi 6 août 2012, n’ont pas laissé le président de la République, Alassane Ouattara sans réaction.

En effet, le lundi, il a reçu en urgence, au Palais présidentiel au Plateau, le ministre d’Etat-ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, le ministre auprès du président de la République, chargé de la Défense, Paul Koffi Koffi, et la hiérarchie militaire conduite par le chef d’état-major général (Cemg), le général de corps d’armée Soumaïla Bakayoko.

Après avoir écouté les différents points faits par ses collaborateurs, le numéro un ivoirien, par ailleurs ministre de la Défense, leur a donné des consignes fermes pour ramener l’ordre à Abidjan et à l’intérieur du pays. Selon des sources concordantes, le chef de l’Etat a demandé à l’état-major général de mettre en branle les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci), la Police et la Gendarmerie à Abidjan et partout à l’intérieur du pays. Ces forces, a-t-on appris, devraient immédiatement quadriller notamment le district d’Abidjan et environs.

Le chef suprême des armées (le chef de l’Etat), toujours selon nos sources, a aussi demandé que les forces spéciales outillées dans la guérilla urbaine et formées pour lutter contre le terrorisme et le grand banditisme, soient déployées dans le cadre d’un ratissage d’envergure à Abidjan. Par ailleurs, Alassane Ouattara aurait recommandé aux généraux et aux ministres en charge de la sécurité, la rigueur et la fermeté dans les opérations visant à retrouver ‘’les assaillants’’ et leurs éventuels complices dans l’armée. Les responsables de l’armée, a-t-on appris, ont rassuré le chef de l’Etat quant à leur détermination à ‘’gérer’’ la situation.

BAMBA Idrissa


Proin arcu est, pharetra sed viverra eget, placerat feugiat nisi.

Donec placerat viverra euismod. Curabitur fermentum laoreet ante ac consequat. Sed ut magna nibh Curabitur fermentum laoreet ante ac consequat.

ad Proin arcu est, pharetra sed viverra eget, placerat feugiat nisi.

Donec placerat viverra euismod. Curabitur fermentum laoreet ante ac consequat. Sed ut magna nibh Curabitur fermentum laoreet ante ac consequat.

Proin arcu est, pharetra sed viverra eget, placerat feugiat nisi.

Donec placerat viverra euismod. Curabitur fermentum laoreet ante ac consequat. Sed ut magna nibh Curabitur fermentum laoreet ante ac consequat.

ad Proin arcu est, pharetra sed viverra eget, placerat feugiat nisi.

Donec placerat viverra euismod. Curabitur fermentum laoreet ante ac consequat. Sed ut magna nibh Curabitur fermentum laoreet ante ac consequat.

Proin arcu est, pharetra sed viverra eget, placerat feugiat nisi.

Donec placerat viverra euismod. Curabitur fermentum laoreet ante ac consequat. Sed ut magna nibh Curabitur fermentum laoreet ante ac consequat.

ad Proin arcu est, pharetra sed viverra eget, placerat feugiat nisi.

Donec placerat viverra euismod. Curabitur fermentum laoreet ante ac consequat. Sed ut magna nibh Curabitur fermentum laoreet ante ac consequat.

advertisement
Bamba Idrissa

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2