Situation socio-politique: Alcide Djedje interpelle sur les dangers qui planent à l’horizon


PhDr

Alcide Djédjé ex ministre ivoirien des Affaires Etrangères sous l’ère Laurent Gbagbo, a tiré la sonnette d’alarme sur l’atmosphère socio-politique délétère qui prévaut au lendemain du divorce entre le PDCI et le RHDP.

L’atmosphère délétère qui prévaut entre les acteurs de la vie politique ivoirienne ces derniers temps, inquiète l’ex-ministre des Affaires étrangères de Laurent Gbagbo. Dans une interview accordée au confrère jeuneafrique.com, Alcide Djedje interpelle l'opinion sur les dangers de la résurgence des ingrédients de la crise militaro politique qui a endeuillée la Côte d’Ivoire entre 2010 et 2011.

« Nous sommes arrivés à un moment où les dissensions internes au RHDP montrent un tableau qui rappelle les ingrédients de la crise », a-t-il fait savoir. Assurant d’être très proche des diplomates, l’ex conseiller diplomatique de Laurent Gbagbo, a révélé que cette ambiance inquiète fortement ces derniers. « Cette ambiance les inquiète. Si la Côte d’Ivoire retombe, nous n’aurons pas la même mobilisation que par le passé » a-t-il prévenu, ajoutant qu’il est nécessaire de fédérer les efforts pour endiguer cela.

Il est à noter que ce diplomate de carrière, fera son retour officiel en politique le 04 septembre prochain. Il présidera la destinée politique du Congrès pour la consolidation de la République et le développement, ‘’Concorde’’. Une formation politique, avec laquelle il entend rejoindre le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Une ambition qu’il avait nourri depuis la chute de l’ex président ivoirien Laurent Gbagbo. « Dans tous mes lieux de détention, puis avec Affi, j’ai toujours prôné le rapprochement et le dialogue permanent avec le pouvoir » a-t-il confié. Assurant d’avoir toujours été mis en minorité dans cette quête. « Dans les débats qu’on avait au sein du Front populaire ivoirien de Pascal Affi N’Guessan, j’avais parfois proposé la création d’une formation politique qui ratisse au-delà du FPI, mais j’ai été mis en minorité »,a-t-il affirmé.

Rappelons que M. Alcide Djedje, occupe le poste le directeur général des relations multilatérales, avec rang d’ambassadeur. Il est pressenti pour succéder à Bernard Tanoh-Boutchoué, ex ambassadeur de Côte d’Ivoire au Nations unies, décédé en avril dernier.

Jean Kelly Kouassi (Stg)

 

Jean Kelly KOUASSI (Stg)

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte