Renforcement de la cohésion sociale : La mission de la Médiature de la République au centre de réflexions à Yamousoukro


L’organe de médiation a pour mission d’améliorer les rapports de l’administration avec les administrés et de contribuer au renforcement de la cohésion. Mais vingt trois années après, force est de reconnaître que cette institution reste peu connue des populations malgré les nombreuses initiatives menées pour assurer sa visibilité. A l’effet de lui permettre de remplir pleinement ses missions au plan national et international, l’institution organise ces 10 et 11 septembre 2018, à l’Hôtel Président de Yamoussoukro, des journées de réflexions au tour du thème ‘’Médiation et cohésion sociale’’. Les objectifs poursuivis par ces journées sont d’identifier les forces et les faiblesses actuelles de l’organe de médiation en vue de définir de nouvelles orientations susceptibles de redynamiser et de rendre proactif et plus efficace cet outil magnifique de renforcement de la paix et de la cohésion sociale.

« Nous devons faire preuve d’imagination et d’innovation pour rendre plus visible notre action en revisitant les missions et le cadre organisationnel de l’institution mais aussi nos performances afin de les faire correspondre aux besoins de paix et de justice administrative et sociale de nos populations », a fait savoir le Médiateur de la République, Adama Toungara qui s’est appesanti sur le rôle de sa structure. « La Médiature doit continuer d’être le principal organe de règlement non juridictionnel des litiges et d’être la sentinelle qui veille sur le bon fonctionnement de l’administration publique et de la société tout en faisant preuve de pro-activité, d’anticipation et de prévention dans la survenue et la gestion de crises multiformes », a-t-il martelé. Il a ajouté qu’il accorde un intérêt particulier à ces travaux et aux conclusions qui en découleront.

Pour terminer il a rendu un hommage à ses prédécesseurs que sont les président Mathieu Ekra et Coulibaly N’golo Fatogoma. Créée en 1995, la Médiature de la République fête cette année ses vingt trois ans d’existence.

 

Patrice KOUAHO

Correspondant régioonal

Patrice KOUAHO

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte