La campagne vire au drame: Violente bagarre entre un maire candidat Rhdp et un député (Indépendant), plusieurs blessés et d’importants dégâts matériels


L'un des blessés des échauffourées entres les partisans du maire et du député de Guiglo

Des partisans des deux adversaires pour l’élection municipale à Guiglo, le député Hervé Gui Serodé et le maire sortant Benoit Severin Baillet, se sont heurtés samedi 6 octobre 2018 à Mona, près de Guiglo. Plusieurs blessés et de nombreux dégâts enregistrés.

Ça été chaud dans le Cavally, à l’ouest de la Côte d’Ivoire où l’on vient d’enregistrer les premières échauffourées sanglantes de la campagne pour les élections régionales et municipales à venir. A une semaine de ce scrutin prévu pour le samedi 13 octobre prochain, les mauvais esprits se sont emparés de partisans de certains candidats dans la commune de Guiglo, chef-lieu de la région.

Les hommes du député de la commune, Gui Hervé Sérodé, candidat indépendant à la mairie et ceux du maire sortant, Benoît Sévérin Baillet se sont illustrés de la plus vilaine manière possible, faisant des blessés et d’importants dégâts matériel dans un affrontement qui les a opposés.

Selon les faits rapportés par le site cavally.net dédié à la région, tout est parti d’un croisement entre les staffs de campagnes des deux élus de la commune. Les hommes du maire sortant, le colonel Baillet, candidat du Rhdp, et du député Sérodé, qui avaient chacun programmé des meetings dans des villages différents, vont malgré tout se croiser dans les localités de Domobly et Mona, où les échauffourées ont eu lieu. Dans le premier village, c’est une équipe du député qui sera pris à parti avec une vitre de son véhicule de type 4x4 volée en éclat. Avant que les violences ne prennent d’autres tournures à Mona où le cortège du maire va être pris à partie par des individus acquis sans doute à la cause du député. Toutes les vitres du véhicule du premier magistrat de la commune vont voler en éclat. Une conseillère à bord du véhicule n’est pas épargnée. Elle est atteinte par les projectiles.

 

Guiglo voiture caillassée

Le maire s'en sort avec son véhicule caillassé, et le député, son domicile saccagé

 

Tous ces faits se passent pendant que le député candidat, lui, était en campagne dans une autre localité, à Glopahoudi. Rentré sur Guiglo, tout comme le maire qui a pu s’échapper avec son véhicule endommagé, des membres du staff du parlementaire, eux, ne réussiront pas à franchir le village de Mona où il y a eu les premiers dégâts. Leur cortège comportant un camion remorque qui transporte les matériels de campagne, tombe à son tour dans la bagarre. Le camion est, ainsi que le véhicule qui l'accompagne. Les occupants réussissent à prendre la fuite pour se réfugier, dans une chasse à l’homme au camp d’un détachement des militaires basé dans la ville.

Les hommes en armes s’interposent entre les protagonistes et tentent de ramener le calme. Mais, le bilan reste lourd. Le domicile du député est saccagé et entièrement pillé par les partisans de son adversaire, le maire a les yeux pour pleurer son véhicule de commandement, plusieurs blessés dans les deux camps dont la Conseillère municipales hospitalisée, et des affiches des candidats détruites çà et là. Fort heureusement, le bilan n’enregistre aucune perte en vie humaine.

Toutefois, la tension règne encore dans le chef-lieu de région du Cavally à une semaine du scrutin, et les populations redoutent que les violences ne reprennent le dessus sur les devoirs civiques.

 

F.D.B

Infos : cavally.net 

Félix D. Bony

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte