Situation socio-politique : Ouattara Gnonzié interpelle le gouvernement sur les dangers qui planent sur la cohésion sociale


Ph DR

Le lancement officiel de la plateforme Convergence pour l’Etat de droit et la démocratie, (CEDD), a eu lieu ce jeudi 11 octobre 2018, au siège du Rassemblement pour la paix, le progrès et le partage (RPP) sis à Abidjan-Cocody.

A cette occasion, le ministre Ouattara Gnonzié président de cette plateforme a tiré la sonnette d’alarme sur des agissements de politiques susceptibles de mettre en mal la cohésion sociale et la stabilité tant recherchée en Côte d’Ivoire.

« Était-il nécessaire et sage de mettre le pays sous tension en maintenant contre vents et marées, une Commission électorale dont on sait qu’elle a perdu la confiance de la quasi-totalité des citoyens et de la classe politique ? Était-il nécessaire, républicain et légal d’annoncer en pleine campagne électorale, que seuls les élus, amis ou proches, du président de la République ou du Premier ministre, pourraient prétendre à des projets de développement dans leur commune ou région ? Était-il nécessaire et sage de mettre le pays sous tension et en péril à cause d’un parti politique auquel des citoyens ou des groupes de citoyens refusent d’accorder leur adhésion ? » s’est interrogé le président de la CEDD.

A écouter le ministre Gnonzié, ces graves  "manquements''ont contribué à attiser une atmosphère délétère sur toute l’étendue du territoire national et notamment durant la campagne pour les élections locales. « Nous interpelons le gouvernement sur le climat délétère qui prévaut aujourd’hui sur l’ensemble du territoire », a lancé M. Gnonzié.

Pour lui, il est désormais temps pour la Côte d’Ivoire et les ivoiriens de se retrouver dans la stabilité et la quiétude.  « Le temps de la sagesse et de la stabilité en Côte d’Ivoire est arrivé. Il faut que les uns et les autres l’acceptent avec les instruments nécessaires pour accéder à la réconciliation. Il faut cesser de jouer avec la quiétude et la sécurité de nos concitoyens et de la Nation. Les ivoiriens ont trop souffert, il faut mettre un terme aux ambitions personnelles et démesurées qui exposent les populations aux incertitudes de toutes natures », a-t-il martelé. Puis d’ajouter qu’il y’a un temps pour les turbulences et un temps pour la sagesse et la stabilité ».

Pour la Convergence, a indiqué le président du RPP,  il n’y a pas mille solutions. L’unique voie, à l'en croire, c’est le respect de l’Etat de Droit et de la démocratie.

Il est à noter que cette plateforme compte en son sein une vingtaine d’associations composées de partis politiques, de religieux, de chefs de communautés et de notables (toutes origines confondues), de grands regroupements de femmes et de jeunes. Elle se veut un cadre social qui prône le dialogue comme principal outil de règelement des conflits, litiges et autres différends.

 

Jean Kelly Kouassi (Stg)

Jean Kelly KOUASSI (Stg)

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte