Dimbokro : Bilé Diéméléou défend son bilan et fait des propositions nouvelles pour un nouveau mandat


Le maire sortant de Dimbokro, défend son bilan et propose de nouvelles perspectives

Le maire sortant de Dimbokro rempile pour un second mandat. Lors d’une rencontre avec la presse le jeudi 11 octobre 2018, la tête de liste RHDP pour les élections municipales dans cette ville, Bilé Diéméléou, a affiché déjà ses priorités. Une fois élu, l’actuel directeur générale de l’ARTCI veut aller vite dans la réalisation des grands projets dans la commune de Dimbokro. Il souligne, lors de mon premier mandat, avoir « réhabilité des écoles, construit des salles de classe dans les villages, construit un nouveau  centre de santé à la Sogefiha et une maternité à Commikro, réhabilité la mairie, installé des feux tricolores, et panneaux de signalisation, financé des projets et reprofilé des routes ». 

Choisir Bilé Diéméléou, précise le candidat,  «c’est offrir un cadre propice au développement local, une gare routière moderne, de nouveau centres de santé, des investissements qui vont favoriser l’industrialisation de la ville et de la région avec l’ouverture  d’une usine de transformation de l’anacarde.» Ce sont les nouveaux chantiers que le patron de l’Artci promet de réaliser s’il est reconduit à la tête de sa commune. M. Diéméléou se propose d’offrir une chance aux populations de Dimbokro, d’exprimer leur savoir-faire et de participer à l’éclosion économique, culturelle et sociale de la cité dite « du bonheur partagé».

Pour le maire sortant de la capitale du N’zi, l’éducation et l’emploi des jeunes constituent aussi des dossiers importants. Si son mandat dernier a mis un accent sur cette question, aujourd’hui il compte l’inscrire dans ses priorités. L’un des piliers fondamentaux du développement étant l’éducation, il compte poursuivre avec la réhabilitation d’écoles et la construction de nouveau bâtiments, et logement d’instituteurs, et écoles maternelles.

S’agissant de l’épineuse question de l’emploi des jeunes, Bilé Diéméléou s’est voulu rassurant des négociations en bonne voie avec de grands groupes pour l’installation d’usines à Dimbokro. C’est le cas notamment d’une usine de production d’eau minérale, d’une usine de production de riz et d’une usine de fabrication de plaques solaires. Ces entreprises devraient aider « à résorber le problème du chômage des jeunes et apporter plus de richesse pour vaincre la pauvreté », a-t-il dit.

 

F.D.B

Félix D. Bony

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte