Situation sécuritaire: Frayeur à Tiapoum, hier


23/08/2012
Des tirs ont été entendus, mercredi 22 août 2012, en début de soirée, à Tiapoum (à une cinquantaine de Km d’Aboisso), créant la panique et la psychose au sein de la population.

Des sources dans la région indiquent que des éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) y ont fait une descente. Ils étaient dans cette ville, frontalière du Ghana, à la recherche, a-t-on appris, de caches d’armes. Et les fouilles qu’ils ont faites, précise notre source, au commissariat, au domicile du commissaire de Police du nom de Kakosso ainsi que dans d’autres lieux, n’auraient rien donné. Mais les soldats des Frci auraient arrêté le commissaire ainsi que trois de ses éléments.

Présents aux abords de la lagune, qui fait frontière avec le Ghana, certains soldats n’ont pas hésité à « rafaler » à la vue d’une vedette. Nous n’avons pu savoir s’il y a eu des victimes. Toutefois, ces bruits de fusil ont amené certains à penser à un affrontement. Des sources faisaient cas d’une prise de certains sites de Tiapoum par les assaillants. Finalement, le commissaire Kakosso, qui aurait été blessé au front et à la main, a été libéré. Tout comme ses collaborateurs.

SYLLA A.

1 | 2

 

Videodrome