Palais d'Abidjan : Voici les cinq nouveaux ambassadeurs accrédités en Côte d'Ivoire, ce qu'ils ont dit au président Ouattara


Le nouvel ambassadeur d'Espagne, remettant sa lettre de créance au chef de l'Etat

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a reçu, ce mardi 13 novembre 2018, au Palais de la Présidence de la République, les Lettres de créance de cinq nouveaux Ambassadeurs accrédités en Côte d’Ivoire.

Cinq nouveaux ambassadeurs viennent de prendre officiellement service ce mardi 13 novembre 2018 en Côte d'Ivoire. Il s’agit respectivement de Leurs Excellences Ricardo Lopez – Aranga JAGU (Espagne) ; Sailas THANGAL (Inde) ; Hideaki KURAMITSU (Japon) ; Maria LEISSNER (Suède) et Jobst Von KIRCHMANN (Union Européenne). La cérémonie a obéi au rituel protocolaire en vigueur en la matière : remise de la Lettre de rappel du précédent Diplomate en poste ; remise de la Lettre de créance du nouvel Ambassadeur ; échange entre le Chef de l’Etat et son hôte, déclaration à la Presse et honneurs militaires.

Dans leurs différentes interventions, tous les nouveaux Ambassadeurs accrédités ont exalté l’excellence des relations entre leurs pays ou Institution respectifs et la Côte d’Ivoire et ont promis d’œuvrer à leur renforcement. Plus spécifiquement, le nouvel Ambassadeur d’Espagne a fait remarquer que son pays et la Côte d’Ivoire peuvent avancer ensemble et obtenir de nombreux et meilleurs résultats dans les domaines politique, économique, culturel et de la migration irrégulière. Quant à l’Ambassadeur de l’Inde, SEM Sailas THANGAL, il a exprimé sa volonté d’explorer de nouveaux axes de coopération tout en renforçant les partenariats déjà existants, notamment dans les domaines des ressources humaines et de l’agriculture par la transformation des produits.

S.E.M. Hideaki KURAMITSU, le nouvel Ambassadeur du Japon, lui, a insisté sur le renforcement des relations économiques entre son pays et la Côte d’Ivoire, notamment par l’accroissement des investissements nippons dans notre pays. Il a révélé avoir saisi l’occasion de cette présentation des Lettres de créance pour inviter le Président de la République au TICAD 7 qui aura lieu au mois d’août 2019 à Yokohama et à la cérémonie d’intronisation de Son Altesse Impériale, le Prince héritier du Japon, en octobre 2019.

Le nouvel Ambassadeur de la Suède, S.E. Mme Maria LEISSNER, a promis, quant à elle, au plan politique, le soutien de la Suède à la Côte d’Ivoire au niveau du Conseil de Sécurité des Nations Unies, au moment où notre pays s’apprête à présider cette importante Instance de l’ONU au mois de décembre 2018 ; mais également son accompagnement au niveau sous-régional ouest africain où la Suède et la Côte d’Ivoire, partagent ensemble, selon elle, de nombreuses priorités. Au niveau économique, la Diplomate suédoise a préconisé le renforcement et la redynamisation des relations commerciales, en œuvrant, par exemple, au développement des importations agricoles ivoiriennes ainsi que du transport urbain durable.

S.E.M. Jobst Von KIRCHMANN, qui a été le dernier Diplomate à présenter ses Lettres de créance, a indiqué que son arrivée dans notre pays va davantage consolider le « mariage » entre l’Union Européenne (UE) et la Côte d’Ivoire qui dure depuis « très longtemps déjà ». Il a rappelé, à cet égard, que l’UE est le premier partenaire commercial de la Côte d’Ivoire, car elle achète 40% des produits destinés à l’exportation et représente 60% des investissements directs dans le pays.

Après avoir mis en exergue les différents domaines de coopération entre la Côte d’Ivoire et l’Union Européenne, S.E.M. Jobst Von KIRCHMANN a réaffirmé la volonté de son Organisme à créer des emplois, en particulier pour les jeunes, à assurer leur formation et à faire des investissements durables pour assurer la croissance économique. Dans le même cadre, il a relevé les bonnes dispositions de l’UE à être aux côtés de la Côte d’Ivoire pour la protection et la sauvegarde de l’environnement ainsi qu’au niveau de la formation avec l’augmentation du fonds d’aide destiné à l’envoi en formation en Europe, de 75.000 étudiants Ivoiriens et Africains d’ici 2020.

 

Source : Dircom Présidence

Félix D. Bony

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte