Affaire pétition au Pdci-Rda : Le député de Daoukro, Olivier Akoto fait une mise au point


Le député de Daoukro, l'un des proches et fidèles du président du Pdci-Rda, appelle à respecter son mentor ainsi que son chef Maurice Kakou Guikahué

Il y a beaucoup de bruits en ce moment au sein du Pdci-Rda. La suspicions et les méfiances sont légions au sein du parti d'Henri Konan Bédié où certains ne manquent pas de jeter le discrédit sur des camarades. Cette ambiance délétère n'épargne presque plus aucun cadre, même des proches du président du parti parfois indexés, notamment dans cette affaire de pétition conduite par Jean Marc Bédié, le neveu du ''Sphinx'' de Daoukro désavoué par la suite.

Dans l'affaire, il n'y a pas que Jean Marc Bédié,Conseiller à la Primature, qui est cité. Le député de Daoukro / Ngattakro est également vue derrière la pétition manquée pour ses positions appelant parfois à des retrouvailles et à un rapprochement entre les ex-alliés d'hier au sein de la coalition du Rassemblement des Houphouëtistes (Rhdp) en passe de devenir de farouches adversaires, c'est-à-dire les présidents Bédié et Ouattara.

L'honorable Olivier Akoto, Pdci-Rda, dont le nom apparaît dans les débats, n'entend pas se laisser entraîner. Porte-parole du Groupe parlementaire Pdci-Rda, donc proche collaborateur du chef du Secrétariat exécutif, le député, qui compte parmi les fidèles du ''Sphinx'' de Daoukro dit ne pas se sentir concerné par les « tourmentes inopportunes suscitées » ces derniers jours dans sa famille politique. L'honorable Akoto s'insurge contre les « intoxications » et appelle tous les cadres de son parti et les militants à l'essentiel. Il les invite à garder le cap sur 2020, objectif prioritaire que s'est fixé le Pdci-Rda pendant son congrès du 15 octobre dernier. « Nous avons fait un congrès inattaquable qui a pris des résolutions fermes. Le Pdci, c'est le cap sur 2020. Non à l'intox. Respectez le président Bédié et le professeur Guikahué pour le vrai combat qu'ils mènent. Le député Akoto Olivier est concentré sur la reconquête du pouvoir d'Etat avec le Pdci-Rda en 2020 », a confié à linfodrome.ci, le collaborateur de Maurice Kakou Guikahué.

Au demeurant, envisager le rapprochement entre les ex-ténors de l'Alliance des Houphouëtistespar certaines personnes, pour lu, ne devrait en rien aliéner la bataille de 2020 qui reste non négociable. Aussi, le porte-parole des députés du Pdci réaffirme-t-il son « soutien total et indéfectible » à son mentor Henri Konan Bédié et à celui qu'il appelle le « capitaine courage » , le professeur Guikahué.

 

F.D.B

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Félix D. Bony

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte