Bédié et Ouattara candidats à la présidentielle de 2020 ? Les Ivoiriens se prononcent


Les présidents Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié, leurs chemins se séparent à l'approche de la présidentielle de 2020.

Dans ce sondage réalisé par la rédaction, la question posée est la suivante : « êtes-vous pour ou contre la candidature des présidents Ouattara et Bédié à l'élection présidentielle de 2020 ? ». Deux constats se dégagent. D'abord, de nombreuses personnes approchées ont expliqué ne pas vouloir parler « politique ». Celles ayant accepté ont, souvent, décliné leur identité partiellement. Ensuite, les réponses en elles-mêmes sont plutôt variées.

Sylvain de Niamkey (Couturier)

Je ne suis pour aucune des deux candidatures. Ils ont déjà fait leurs preuves. En plus, ils ont des âges avancés. Je souhaite que d’autres personnes viennent donner du sang neuf à notre politique.

Amadou Brahim (Mécanicien)

Pour 2020, je préfère Guillaume Soro. Je suis, certes, militant du Pdci, mais les présidents Bédié et Ouattara sont fatigués. Dans le cas où Guillaume Soro ne se présente pas, je choisirai Bédié parce que, franchement, Ouattara a travaillé, mais on ne mange pas. La Côte d’Ivoire est belle mais on a faim.

Moustapha Diallo (Étudiant)

Je suis jeune. Je respecte ces deux personnalités du monde politique ivoirien. Si leurs candidatures aux élections peuvent apporter une stabilité au pays, je pense qu’il n’y a pas de problème à ce qu’ils se présentent. En même temps, il y a des jeunes qui sont là, qui ont du potentiel, il faut leur donner leurs chances. Ce que nous voulons, surtout, c’est qu’il y ait la stabilité dans le pays.

Ouattara Yacouba (Commercial)

Le président Bédié a déjà fait ses preuves. Il doit pouvoir faire la promotion d’un cadre du Pdci. Quant à l’actuel président de la République, puisqu’il travaille bien, un 3e mandat peut lui être favorable. Étant donné ce qu'il a fait, il faudrait une personne de sa trempe pour poursuivre ses œuvres. On ne peut pas confier le pays à un novice.

Mme Gnamien

Il faut laisser les jeunes prendre la relève. Cela va redonner un nouvel espoir à toutes ces populations qui sont à la peine, qui souffrent. Quand on est âgé, on n’a pas la conviction de la jeunesse. Les papas, vraiment, je vous en supplie : laissez les jeunes prendre la relève et soyez leurs conseillers. Ils auront besoin de votre sagesse.

Koné Vafoungbé

A mon avis, Bédié et Ouattara ne doivent pas se présenter. Il faut penser à la nouvelle génération. Mais s'ils s’entêtent à aller à un duel, je préfère Ouattara. C’est vrai que le pays est dur, mais nous sommes pour le développement qu'il impulse. Quant au président Bédié, qu’il cède la place aux autres. Nous souhaitons que Ouattara poursuive ses œuvres mais qu’il pense à nous et ne vende pas tout le pays aux autres.

Doussou Paul

C’est difficile de parler politique parce que quand tu parles, on peut s’en prendre à toi. Ouattara candidat, je dis non dans la mesure où il a déjà fait ses deux mandats. Pour 2020, je souhaite qu’il coache un bon candidat pour le remplacer. Je pense qu’avec toute son aura, sa manière de faire la politique, il saura trouver quelqu’un. Je souhaite que la Cei soit réformée. Quant au président Bédié, je crois qu’il y a suffisamment de bons cadres au Pdci.

Kané Soumaïla

Je suis pour la rupture générationnelle. Il faut faire la passe à une nouvelle génération.

Tapé Gérard

Si on veut rester logique avec nous-même, je souhaite que 2020 revienne au président Bédié car il n’a pas fini son mandat quand ils l’ont chassé du pouvoir. Donc que Bédié revienne au pouvoir. Il est le seul qui pourra faire sortir de prison le président Gbagbo et Charles Blé Goudé.

Konan Mathias

Qui mieux que le président Bédié peut relancer les travaux du président Houphouët-Boigny ? Bédié a le vrai plan de la Côte d’ Ivoire moderne tel qu'envisagé par le père de la nation. Donnons-lui cinq ans pour tracer les axes du développement que va poursuivre son successeur.

Maxime Kouakou

Je dirai d’abord, en ce qui concerne le président Ouattara, qu’il ne doit pas se présenter pour un 3e mandat, pour le respect de la Constitution. Le fait de dire que la nouvelle Constitution permet à Ouattara de se présenter relève d'une certaine interprétation. Cette Constitution de 2016 ne veut pas dire que tous les compteurs sont remis à zéro. Le peuple a besoin de changement. Quant au président Bédié, il est vrai qu’il a fait son temps, mais il peut se présenter car il a un certain vécu. On peut lui tolérer un dernier mandat.

Kan Benjamin

Pour moi, ils doivent laisser la place aux jeunes, à la nouvelle génération. Le président Ouattara a 76 ans, le président Bédié en a 84. Alors qu’est-ce qu’ils nous veulent encore ? Qu’ils partent se reposer et devenir des conseillers pour les plus jeunes, surtout le président Bédié. Moi je le vois bien en conseiller.

Maria Assamoa

Je suis d’accord pour que le président Alassane Ouattara se présente. Mais je préfère que le président Bédié se repose. Il est fatigué, à son âge. Je le vois comme un sage auprès de qui on vient prendre conseil.

Marie-Josée

Pour moi, les deux présidents, Ouattara et Bédié, devraient aller s’asseoir. Ils ont besoin de repos.

Ousmane Traoré

Je préfère qu’ils laissent la place aux jeunes. Je n’aime pas trop parler de politique car en Côte d’Ivoire ici, la politique fait peur.

Céline Alice

Je ne suis pas pour qu’ils se présentent en 2020. Avec ou sans la 3e République, qu’ils se retirent. Ils ont déjà été présidents. Qu’ils laissent la place à Soro Guillaume, KKB, par exemple. Moi je ne veux plus d’eux.

Loukou Jean

En ce qui concerne Bédié, si son parti le propose comme candidat, je pense qu’on ne doit pas faire d’objection. Je le soutiendrai parce qu’il est rassembleur et il sera un bon président. La preuve, en 2010, il a demandé à ses partisans de voter pour Ado. Sinon je pense qu’à son âge, il serait préférable de se reposer. Quant à Ado, je pense que sous son régime, il y a eu de la division entre Ivoiriens. Maintenant, si jamais Gbagbo sortait de la Cpi, je suis prêt à le soutenir aux élections.

Dibi George

La candidature d’un chef de parti politique ne m’intéresse pas mais plutôt son idéologie et ce qu’il prône pour développer le pays. On a déjà expérimenté Bédié, Gbagbo. En ce moment, nous essayons Ado avec les ponts qui poussent de partout. Cela est bien ! Mais sincèrement, ces trois chefs de partis politiques ne m’ont pas convaincu. C’est le retour de Gbagbo qui m’intéresse. Sans lui, je ne me sens pas concerné par 2020.

 

Propos recueillis par Venance KOKORA, Marthe SEKONGO (Stg) et Venance AKA (Stg)

 

Venance Kokora

|

  • SOURCE: L'inter
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte