Après sa démission : De graves menaces pèsent sur Guillaume Soro, les ministres Amon Tanoh et Moussa Sanogo cités


Ph DR

Guillaume Soro pourrait faire l’objet de nombreuses tracasseries, 4 jours après avoir quitté son fauteuil de patron de l’hémicycle ivoirien.

C’est le confrère la Lettre du continent qui livre l’information dans sa livraison de ce mardi 12 février 2019. La  première disposition annoncée par le confrère en ligne, serait la "confiscation du passeport diplomatique" de l’ancien patron du Parlement ivoirien. « Le ministère ivoirien des Affaires Etrangères dirigé par Marcel Amon Tanoh, un proche du président Alassane Ouattara devrait annuler le passeport diplomatique de l’ancien patron du parlement ivoirien », fait savoir la Lettre du continent qui ajoute que des enquêtes seraient d’ores et déjà engagées dans le cadre de cette procédure.

Cette procédure devrait également contribuer à faire la lumière sur l’origine des fonds ayants servi à la construction de la résidence de l’ancien patron de l’ex-rébellion, de Marcory quartier-Résidentiel. Guillaume pourrait également avoir sur le dos, poursuit notre informateur, les services des impôt ivoiriens. Il pourrait selon le confrère se voir notifier par les services du secrétaire d’Etat Moussa Sanogo, un redressement fiscal. Guillaume Soro a officiellement quitté ses fonctions de président de l’assemblée nationale le vendredi 08 février 2019.

Jean Kelly Kouassi

 

Jean Kelly KOUASSI

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte