Plainte contre la députée Mariam Traoré : Partie répondre à une convocation, Sita Coulibaly (Pdci) se voit notifier une plainte


Mme Sita Coulibaly s'est rendue à la brigade de recherches de la gendarmerie nationale dans le cadre de la plainte du Pdci contre Traoré Mariam.

C'est une situation d'un type particulier. Partie répondre, vendredi 15 février 2019, à une convocation à la brigade de recherches de la gendarmerie à Abidjan-Plateau, Sita Coulibaly (plaignante avec le Pdci dans l'affaire relative aux « injures publiques » de la députée Traoré Mariam) s'est vu notifier, à son tour, une plainte.

« A l'occasion de son audition, elle a été informée qu'elle fait elle-même l'objet d'une plainte déposée par Mme Kandia Camara et Mme Ehui (Odette) pour des propos qu'elle aurait tenus. On lui a posé des questions sur ces propos, et elle s'est expliquée », a dit Me Suy Bi, avocat du Pdci, interrogé par la télé en ligne de ce parti, Pdci 24 tv.

Sita Coulibaly, présidente des femmes du Pdci urbaines, a essuyé, récemment, des injures particulièrement grossières, de la part de la députée de Tengrela, Traoré Mariam. Ces injures ont été proférées dans une vidéo abondamment relayée sur les réseaux sociaux. En plus de Mme Coulibaly, les femmes du Pdci, d'une manière générale, sont l'objet d'insultes de la part de la députée. Cette dernière a expliqué, dans sa vidéo, réagir  à des propos à caractère xénophobe à l'encontre de Kandia Camara, cadre du Rhdp. L'affaire a fait grand bruit. Lundi 4 février 2019, le Pdci, par le truchement de son conseil, Me Suy Bi, a porté plainte auprès du procureur de la République, pour « injures et menaces » contre la députée Traoré Mariam. Le dossier a été transmis à la brigade de recherches de la gendarmerie nationale. Selon nos informations, les enquêteurs ont convoqué la partie plaignante représentée par Sita Coulibaly, et la partie accusée, Traoré Mariam.

C'est dans ce contexte que Sita Coulibaly, la présidente des femmes du Pdci urbaines, a été entendue, ce vendredi 15 février, de 9 h à 12h30. A sa surprise, elle apprenait, de la part des enquêteurs, qu'elle est elle-même l'objet d'une plainte de la part de Mmes Kandia et Ehui (Rhdp) pour des propos qu'elle aurait tenus.

« Je peux simplement vous dire : ayons foi à la justice de Côte d'Ivoire. Nous avons souhaité qu'il y ait l'application de la loi », a dit Mme Coulibaly à Pdci 24tv, à sa sortie d'audition. « C'est le déroulement normal de la procédure lorsqu'une personne porte plainte, la procédure commence par son audition, ce qui a été fait ce matin. Elle a été entendue. Tout s'est très bien passé. Elle a répondu aux questions clairement », a déclaré, pour sa part, Me Suy Bi.

Venance KOKORA

Venance Kokora

|

  • SOURCE: L'inter
Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte