Crise au RHDP: Pro-Soro et pro-Ouattara se battent à Paris


La division entre Ouattara et Soro se reflète sur leurs sympathisants.

La guerre s’est vraiment déclenchée entre les amis d’autrefois. Les Soroistes et les Ouattaraistes ne veulent plus se sentir. La fumée d’Abidjan s’est déportée jusqu’au pays du colon. Les sympathisants de ces deux leaders ivoiriens, Alassane Ouattara et Guillaume Soro se sont affrontés en France précisément à Aubervilliers en banlieue Parisienne. C’était lors d’une cérémonie organisée par la représentation française de l’Union des Soroistes (Uds), le dimanche 17 février 2019.

Qu’est ce qui s’est réellement passé? Après une conférence débat sur les thèmes « La constitution de la 3ème République  et la candidature d’Alassane Ouattara  en 2020: justificatifs et incompréhension» et « Que fera Soro Guillaume après l’Assemblée Nationale?», la cérémonie des soroistes se poursuivait avec une dédicace de l'ouvrage « Dérives dictatoriales en Côte d'Ivoire :  déceptions de l'ère Ouattara et nouvelle génération» de Franklin Nyamsi, conseiller spécial de l'ex-président de l'Assemblée nationale.

Mais cette cérémonie qui se déroulait dans le calme va très vite tourner au vinaigre. La raison, des partisans du président Alassane Ouattara, militants du Rhdp, se verront refuser l’accès à la salle de cérémonie. Un refus auquel les pro-Ouattara n’accepteront pas et voudrons coûte que coûte prendre part à la dédicace du livre de Franklin Nyamsi.

«Je venais, comme tous les Ivoiriens, participer à cette conférence-débat. Il s'agissait, pour moi, de promouvoir le Rhdp et les idéaux du président Alassane Ouattara en apportant, à travers un débat civilisé, la contradiction à cette conférence », a expliqué Adama Diabaté militant actif du Rhdp, au correspondant de Linfodrome à Paris.

A l’en croire, il essayait de comprendre les raisons du refus à l’accès de la salle et essayait de rassurer que sa présence en ce lieu était très fraternelle lorsque les sympathisants de Soro s'en sont pris à lui. C’est ce qui aurait amené ses amis à s’interposer « donnant une allure de bagarre à notre arrivée », a relaté M. Diabaté. Continuant ses propos, il soutient avoir eu la vie sauve grâce à l'intervention de Souley de Paris et de Mohamed Konaté.

Donnant leur version des faits, les organisateurs de ladite, ont expliqué avoir reçu une information anonyme de l’arrivée des jeunes du Rhdp avec de mauvaises intentions. D’où la prise de précautions qui consistaient à de ne pas les laisser participer à cette conférence-dédicace.

Face à cette bagarre entre les deux clans, Fousséni Tambadou et Adama Diabaté respectivement président de l'Uds France et, président du Cercle national de soutien au gouvernement d'Amadou Gon Coulibaly, se sont rencontrés dans la soirée, et ont calmé les tensions. En outre, ils ont décidé de taire l’affaire et de ne donner aucune suite judiciaire.

Mélèdje Tresore

MELEDJE Trésore

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte