Conquête du fauteuil présidentiel/ Avant sa rencontre avec Bédié, Soro devant ses parents : « Ce que Dieu a prévu pour moi va se réaliser »


Guillaume Soro, désormais dans une posture de conquête du pouvoir, a donné la nouvelle à ses parents à Ferké

A 24h de sa rencontre avec Henri Konan Bédié à Daoukro, Guillaume Soro a officiellement annoncé à ses parents à Ferkessédougou, sa volonté d’aller à la conquête du pouvoir. Il l’a fait au meeting qu’il a animé ce vendredi 22 février 2019, sur ses terres natales.

Il n’en fait pas un mystère, sa volonté d’aller à la conquête du pouvoir en Côte d’Ivoire. Guillaume Soro l’a encore signifié, ce vendredi 22 février 2019, lors d’un grand meeting animé devant ses parents. « C’est eux qui m’ont poussé à aller chercher le fauteuil. Si on ne m’avait pas arraché le tabouret, j’allais rester là, assis dessus. Ils m’ont arraché le tabouret, maintenant je veux fauteuil », a ironisé l’ex-président de l’Assemblée nationale contraint à la démission, qui a décidé de se lancer dans la course au pouvoir. « Ce que Dieu a prévu pour moi va se réaliser. Populations de Ferké, soyez dans l’espérance », a lancé Guillaume Soro à ses parents, pour leur partager sa foi.

L’ex-chef du Parlement ivoirien a par ailleurs, dénoncé des intimidations contre les siens, non sans prévenir déplorer qu’il ait été abandonné par certains. Le député de Ferkessédougou a fait constater l’absence des cadres, qui, s’est-il indigné, ont fui pour aller protéger leurs postes. Il a adressé une mise en garde à ses cadres qui, par le passé, lorsqu’il était Premier ministre ou encore président de l’Assemblée nationale, étaient tous autour de lui. « Demain, je ne veux pas les voir », les a-t-il prévenus, au cas où la situation tournerait de nouveau en sa faveur. « Même les imams, on les menace à Ferké. Mais, tenez bon, parce que Dieu est avec vous », a exhorté M. Soro, qui a dit avoir décidé d’être un homme de paix, de pardon et de réconciliation pour la Côte d’Ivoire.

A relire: Depuis Ferké, Soro lance une mise en garde à ses adversaires

 Le député de Ferké, désormais dans une posture de pré-campagne pour les échéances présidentielles à venir, n’oubliera pas de demander à ses parents de se montrer accueillants envers les autres peuples de Côte d’Ivoire. « Que Ferké ouvre les bras aux autres régions de la Côte d’Ivoire », invitera l’ancien leader des ex-forces nouvelles.

Guillaume Soro, faut-il le rappeler, rencontre ce samedi 23 février 2019, à Daoukro, le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, après son périple à Ferké. Cette rencontre au sommet entre ces deux personnalités se très déterminante pour la suite de la trajectoire politique de l’ex-président de l’Assemblée nationale. On pourrait savoir, à l’issue de ses échanges avec le ‘’Sphinx’’ de Daoukro, si Guillaume Soro marche pour un ralliement au projet de conquête du pouvoir déjà engagé par le Pdci et ses dirigeants, ou s’il fera cavalier seul pour viser haut le fauteuil qu’il convoite ouvertement. 

 

 

Félix D. Bony

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte