Côte d’Ivoire : Un parti politique se porte garant auprès d’une micro-finance pour financer des femmes


Le CIDP et son Président El Hadj Babily Dembelé continueront d’œuvrer pour que ‘’chaque Ivoirien et Ivoirienne aient une vie normale et excellente’’

Une grande première dans l’histoire de la Côte d’Ivoire. Un parti politique dénommé Congrès ivoirien pour le développement et la paix (CIDP) s’est porté comme aval auprès d’une institution financière de la place en vue du financement des activités des femmes du monde agricole.

La journée du samedi 20 avril 2019 restera à jamais gravée dans la mémoire de plusieurs dizaines de femmes réunies au siège du Congrès ivoirien pour le développement et la paix, situé à la Riviera Ciad à Cocody.

Celles-ci ont reçu de la part du parti dirigé par El Hadj Babily Dembelé, des fonds dans le but de leur permettre pour certaines, de démarrer une activité ou pour d’autres, de booster leurs activités. « Le CIDP considère la politique comme étant une arêne dans laquelle les adversaires doivent servir d’exemples aux spectateurs », a déclaré Mme Sangaré Mada épouse Babily, Secrétaire générale et porte-parole du parti.

Pour le CIDP, la politique doit être l’endroit où l’on se bat pour aider les plus vulnérables à avoir un mieux-être. Ces fonds, a indiqué Mme Babily, sont donnés par une microfinance. Le CIDP n’étant qu’un aval auprès de celle-ci pour faciliter l’octroi de crédit certes mais n’est pas celui qui devra rembourser.

« C’est à vous chères sœurs de vous battre pour le remboursement afin que d’autres puissent en bénéficier tout comme vous. Ayons une attitude civique et citoyenne afin de contribuer à votre bonheur et celui de vos familles », a plaidé Mme Sangaré Mada, selon qui, le CIDP et son Président El Hadj Babily Dembelé continueront d’œuvrer pour que ‘’chaque Ivoirien et Ivoirienne aient une vie normale et excellente’’.

Au nom des récipiendaires, Mme Bly Mauricette a exprimé la joie des femmes du monde agricole à l’heureux donateur qui, à l’en croire, a accepté de signer une convention pour déposer une garantie auprès de la microfinance en vue d’aider les femmes à accroitre leurs activités.

David YALA

David YALA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte