Crise au FPI : En tournée dans la Mé, ce que AFFI et le chef central d’Adzopé se sont dit


Pascal Affi N'Guessan, président du FPI et le chef central d'Adzopé se sont entretenu

En tournée d’information, d’explication et de remobilisation des militants du Front populaire ivoirien (FPI) dans la région de la Mé, Pascal Affi N’guessan, président du FPI a été reçu, lundi 22 avril 2019 par Nanan Ambeu, chef central de la ville d’Adzopé.

Cette visite du président de la frange du FPI légalement reconnu par les juridictions ivoiriennes constitue le point de démarrage d’une tournée d’explication et de remobilisations des militants prévu les mardi 23 et mercredi 24 avril 2019. Une telle tournée a fait savoir M. Pascal Affi N’guessan ne saurait connaître le succès escompté sans les bénédictions des dépositaires de la tradition. « Nous ne pouvons pas démarrer un tel travail sans venir d’abord prendre des bénédictions auprès de ceux qui sont les dépositaires de la tradition, (…) de manière à ce que notre séjour soit un séjour paisible et que les dieux fassent en sorte que le discours que nous allons tenir soit un discours droit, qu’on ne puisse pas manquer qui que ce soit. », a expliqué M. Affi à son hôte.

La présence du président du FPI, à Adzopé s’explique par le fait que cette localité, choisie pour abriter les festivités de la fête de la Liberté 2019, prévues les 03 et 04 mai prochain, est longtemps restée le bastion électoral du parti fondé par Laurent Gbagbo. Depuis la fin de la crise post-électorale de 2010-2011, beaucoup d’eau à couler sous les ponts et cette campagne d’explication et de remobilisation des troupes a dit M. Affi vient à point nommé pour éclairer, le peuple Attié sur la crise qui secoue le parti, également les dessous de la  rencontre manquée avec Laurent Gbagbo. Le départ d’Agnès Monnet, fille de la région, et bien d’autres sujets qui méritent d’être abordé . « Il faut qu’il (NDRL : le peuple Attié) soit au même niveau d’information que nous, il faut qu’il partage les difficultés que nous rencontrons et aussi les espoirs que nous nourrissons », a fait savoir le Lion du Moronou à Nanan Ambeu.

C’est un secret de polichinelle, le FPI traverse depuis bientôt 5 ans, la plus grave de son histoire. Laquelle crise qui selon certains observateurs aura sérieusement entachée sa notoriété sur l’échiquier politique national. « Il est bon qu’en tant que premier responsable, je puisse aussi venir expliquer à tout le monde ce qui se passe au sein du parti : Pourquoi ces situations pour que les militants reprennent confiance, et que ceux qui peuvent agir pour que vraiment l’unité revienne au sein de la famille, que ceux-là puissent aussi agir, surtout qu’il y a des cadres importants de la région qui animent le parti », a-t-il justifié.

L’initiative du président du FPI a été salué par Nanan Ambeu. Le chef central d’Adzopé a saisi l’occasion de cette rencontre pour lancer un message à l’ensemble de la classe politique ivoirienne. « En tant que chef traditionnel, nous savons que les Ivoiriens doivent vivre en paix. En paix dans les partis, en paix entre les partis. La politique est un jeu, il y a des règles. Dès l’instant qu’on les respecte, normalement, on devait pouvoir faire la politique sans pour autant se marcher sur les pieds », a-t-il confié, avant de souhaiter un excellent sejour au président du FPI dans cette  région de la Mé.

 

Jean Kelly Kouassi

Jean Kelly KOUASSI

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte