Accusé par le camp Soro d’avoir effectué un putsch à l’Apf, le camp Rhdp réagit, la réplique cinglante d’un député pro-Amadou Soumahoro au député Bassatigui Fofana


Accusé par le camp Soro d’avoir effectué un putsch à l’Apf, le camp Rhdp réagit, la réplique cinglante d’un député pro-Amadou Soumahoro au député Bassatigui Fofana
Le président délégué de l'Apf, Dah Sansan n'est pas du tout content de la sortie du député Bassatigui Fofana.

La sortie du chargé de mission Afrique du bureau sortant de l’Assemblée parlementaire francophone (Apf), Bassatigui Fofana, au lendemain de l’élection du chef du Parlement ivoirien, Amadou Soumahoro à la tête de l’Apf n’est pas du goût de la coalition au pouvoir, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). Alors que le camp Soro dénonce une élection non conforme aux textes qui régissent l’Institution, de vives voix s’élèvent au sein du navire présidentiel pour battre en brèche cet argumentaire. Au nombre de ceux-ci, figure en première ligne, le président délégué de l’Apf, Dah Sansan. Il a aussitôt réagi aux propos tenus par le député ivoirien Bassatigui Fofana, un pro-Soro dans une vidéo d’une trentaine de minutes sur les réseaux sociaux. Vidéo dans laquelle, il dénonce un putsch.

« Au moment où on finit l’Apf, s’il y a encore des voix qui veulent contester l’élection du président Amadou Soumahoro, ça manque totalement de bon sens. Que les gens apprennent à avoir un peu honte. Quand on a tort, il faut qu’on reconnaisse qu’on a tort. Cela participe à la grandeur des hommes.», a martelé, Dah Sansan, président délégué de l’Apf au terme de la 45ème session à Abidjan-Cocody. Il demeure en effet persuadé que le camp de l’ex-président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro fait fausse route et manque d’incohérence. « Je vous confie que Guillaume Soro a écrit à François Paradis et à toutes les délégations en leur disant qu’elle ne pourront pas atterrir en Côte d’Ivoire à cause de l’insécurité. Les délégations ont pu atterrir et sont en train de renter tranquillement chez elles. Personne n’a été blessé.», a dit le député de Bouna.

Lire aussi cet article: Election d’Amadou Soumahoro à la tête de l’Apf : Le camp Soro en colère, les graves révélations d’un député Ivoirien sur cette élection

Selon Dah Sansan, parler de ‘’putsch’’ ne fait pas du tout sérieux, surtout que les animateurs réguliers de l’instance ont dit en des termes très clairs que l’Apf est une affaire parlementaire et non une affaire d’individu. « L’ancien président de l’Assemblée nationale, lui-même, a saisi le tribunal de Grande instance de Paris. Il a été débouté et condamné à payer une amende de 3.000 euros (environ 2 millions de F cfa) à l’Apf. Est-ce que c’est une voie qu’il fallait suivre ?», s’est-il interrogé, avant de préconiser la fin de ce débat, qui selon lui, doit être rangé aux oubliettes avec l’élection du président Amadou Soumahoro à la tête de l’Assemblée parlementaire francophone. « Basssatigui Fofana n’est plus le chargé de mission Afrique, Guillaume Soro n’est plus le vice-président de l’Apf. C’est fini. L’organe qui doit décider a décidé. Faites confiance au président Amadou Soumahoro qui a placé son mandat sous le sceau de la promotion de la francophonie.», a dit Dah Sansan pour clore ses propos.

Lire aussi cet article: Constitution du bureau de l’Assemblée nationale: Amadou Soumahoro de nouveau coincé, tout sur les manœuvres des groupes parlementaires de l’opposition

 

Maxime KOUADIO

Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte