Situation économique et politique, menaces terroristes : 6 présidents africains débarquent à Abidjan, Ouattara parle


12/07/2019
Situation économique et politique, menaces terroristes : 6 présidents africains débarquent à Abidjan, Ouattara parle
En avant-plan, des chefs d'État de l'Uemoa. (Ph:DR)

La 21e session de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l'Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) s'est ouverte, ce vendredi 12 juillet 2019, à Abidjan-Cocody. Cette rencontre a enregistré la présence de 7 chefs d'État africain et a été l'occasion pour le président en exercice de la Conférence des chefs d'État et de gouvernement de l'Uemoa, le président ivoirien Alassane Ouattara de s'appesantir sur la situation économique, politique et sécuritaire de l'Union.

Patrice Talon du Bénin, Faure Gnassingbé du Togo, Ibrahim Boubacar Kéita du Mali, Mouhamadou Issoufou du Niger, Macky Sall du Sénégal, Roch Marc Christian Kaboré du Burkina Faso, Alassane Ouattara de la Côte d'Ivoire, ainsi que le Premier ministre de la Guinée-Bissau, Aristide Gomé représentant le président Bissau-guinéen ont pris part, vendredi 12 juillet 2019 au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, dans la commune de Cocody, à la cérémonie d'ouverture des travaux de la 21e session ordinaire de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l'Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa).

Cette rencontre a été ouverte par le président en exercice de la Conférence des chefs d'État et de gouvernement de l'Uemoa, le président ivoirien Alassane Ouattara. Ce dernier s'est appesanti sur la situation économique, politique et sécuritaire de l'Union.

Au plan économique, il s'est félicité de la bonne performance enregistré par l'Union au cours de ces sept dernières années. « Avec un taux de croissance économique au-delà de 6%, l'Union a terminé 2018 avec une croissance de 6,6% comme en 2017 », a-t-il dit. Alassane Ouattara a souligné que les perspectives restent favorables pour les années à venir.

Au titre de l'actualité politique, Ouattara a relevé un environnement électoral apaisée dans l'Union qui a vu des élections présidentielles au Sénégal, ainsi que des législatives au Togo, en Guinée-Bissau et au Bénin. Le président de la Conférence a émit par la suite, le vœu de voir des élections présidentielles de 2020 en Côte d'Ivoire se tenir dans un climat apaisé.

S'agissant de la situation sécuritaire, Alassane Ouattara a noté qu'elle demeure préoccupante avec le phénomène des attentats terroristes qui ont lourdement endeuillé des pays de l'Union. Face à cette situation, le président appelle à une coopération sécuritaire renforcer entre les pays membres de l'Union afin de faire face à la menace qui pèse sur la région. Il a salué la capacité de riposte des États touchés par ces actes terroristes, ainsi que l'appui des partenaires.

Irène BATH

Irene Bath

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome