Crise post électorale en Côte d'Ivoire : voici les 5 événements qui ont envoyé Gbagbo et Blé Goudé à la Cpi


12/07/2019
Crise post électorale en Côte d'Ivoire : voici les 5 événements qui ont envoyé Gbagbo et Blé Goudé à la Cpi
Me Sako Brahima (à g) a mis l'accent sur le lien de causalité

5 événements majeurs lors de la crise post-électorale de 2010 à avril 2011 ont retenu l'attention du bureau du procureur et ont constitué le menu du procès de crime contre l'humanité qu'il a intenté contre Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Au cours de la campagne de sensibilisation sur le statut de Rome à laquelle il a participé ce vendredi 12 juillet 2019, au Groupe Olympe, Me Sako Brahima, juriste au bureau du conseil public pour les victime en a parlé.

« Les événements qui ont poussé au jugement de l'ex-président Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé sont les suivants : il y a 5 événements. Ce sont la marche du Rhdp (Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix, ndlr) sur la Rti (Radiodiffusion télévision ivoirienne)le 16 décembre 2010 ; le meeting de Blé Goudé au baron bar de Yopougon, le 27 février 2011 et les jours qui ont suivi avec l'érection des barrages partout dans Abidjan. A cela il faut ajouter la tuerie des femmes au rond point d'Abobo Banco, le 3 mars 2011 ; le bombardement du marché Siaka Koné à Abobo, le 17 mars 2011 et les événements qui ont suivi l'arrestation de l'ancien président de la République le 11 avril 2011 », a-t-il énuméré.

Aussi, le juriste a-t-il souligné l'importance du lien de causalité. « Voici les 5 événements. Une personne visée par des faits ayant eu lieu à Yamoussoukro ou même à Dabou, ne pouvait pas participer à ce jugement comme victime parce qu'il n'y a pas de lien entre les faits qui l'ont visés et ce qu'on est en train de juger », a-t-il expliqué.

Jonas BAIKEH

 

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome