Ouassénan Rapprochement Pdci-Fpi Gaston Ouassenan Koné (vice-président du Pdci) : « Nos retrouvailles mettront fin à la saison des profiteurs »


15/08/2019
Ouassénan Rapprochement Pdci-Fpi Gaston Ouassenan Koné (vice-président du Pdci) : « Nos retrouvailles mettront fin à la saison des profiteurs »
Pour le baron du Pdci, les développements de l'actualité justifient le rapprochement Fpi-Pdci.

Le général à la retraite Gaston Ouassenan Koné, 79 ans, vice-président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) s'est prononcé, lundi 12 août 2019, sur le rapprochement des présidents Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo après la rencontre au sommet à Bruxelles (Belgique).

« Ceux qui pensent que la Côte d'Ivoire, son peuple, son rayonnement ne sont pas des projets suffisants autour desquels il faut se retrouver sont des profiteurs. Nos retrouvailles mettront donc fin à la saison des profiteurs », a dit Ouassenan Koné. L'ex-président du groupe parlementaire du Pdci-Rda est intervenu au cours d'un dîner-débat à Cocody les 2 Plateaux, initié par les dignitaires du vieux parti originaires du Gontougo. Il a donné son avis sur l'alliance en construction entre le Pdci et le Front populaire ivoirien (Fpi).

Ouassenan Koné a noté, avec amertume, un ensemble de « choses exigibles aujourd'hui » après trois décennies de multipartisme : la clarté du déroulement du jeu démocratique ; la sincérité des scrutins ; la libération de tous les prisonniers politiques et le dégel immédiat de leurs avoirs ; le retour de Laurent Gbagbo après son acquittement… « C'est horrible et décevant que des querelles de clocher sur l'acceptation et l'application des règles élémentaires de la démocratie soient au centre de nos débats 30 ans après être revenus à la multiplicité politique. Ailleurs, des questions de progrès et de développement humain sont posées. Ici, l’existence même des partis politiques est menacée. La pensée unique est un handicap », a fait valoir Ouassenan Koné. Pour ce baron du Pdci, les développements de l'actualité justifient le rapprochement Fpi-Pdci.

S'agissant du candidat du Pdci à la présidentielle de 2020, le général de gendarmerie à la retraite a indiqué : « nous n'allons pas dévoiler notre stratégie ni le nom de notre candidat, au risque de ne pouvoir assurer sa sécurité d'ici 2020. Quand ils disent que c'est bouclé, ils ne disent pas pas comment ils ont bouclé ».

Une délégation du Fpi du Gontougo était présente au dîner-débat. Elle était conduite par l'ex-président du conseil général de Bondoukou, Kouamé Secré Richard. « Nous devons travailler ensemble sans hypocrisie possible, sans calcul, sans intérêt. Chez nous c'est clair, nous sommes dans la lutte de cette Côte d'Ivoire qui appartient à ses enfants. Les enfants peuvent prospérer sans qu'on vienne les déranger », a dit le ponte du Fpi.

Notons que le dîner-débat a été organisé à l'initiative du vice-président du Pdci, Kobenan Tah Thomas. Il a réuni à une même table plusieurs personnalités issues du Fpi et du Pdci, entre autres Safiatou N'Dao, ministre de l’Energie sous Henri Konan Bédié, et l'ancien ministre des Affaires étrangères, Essy Amara. Des membres du Comité politique de Guillaume Soro étaient présents à la rencontre.

 

Venance KOKORA

 

 

Venance Kokora

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2