Côte d'Ivoire : Que peuvent cacher les nombreux hommages à Ouattara


25/08/2019
Côte d'Ivoire : Que peuvent cacher les nombreux hommages à Ouattara
Ces hommages à Ouattara, des tests grandeur nature

Au Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) c'est la saison des ''hommages au chef de l'État''. Tous les week-end ou presque, les populations ivoiriennes sont invitées à des manifestations publiques grandioses pour louer les mérites « du bâtisseur » de la Côte d'Ivoire… émergente. Au delà du folklore et autres trémoussements, quel est le sens profond de ces journées d'hommage ?

Outre le décès accidentel de Dj Arafat, le roi du coupé-décalé, qui défraie la chronique en ce moment, les populations de Côte d'Ivoire sont désormais accoutumées, ces dernières semaines, à des cérémonies d'hommage au numéro un ivoirien. Une ferveur qui d'ailleurs, est loin de connaître son point d'orge. Bien au contraire, ces « fêtes » vont se multiplier au fur et à mesure qu'approchera d'octobre 2020. Pour cet exercice, chaque région rivalise d'ardeur pour magnifier le président Ouattara. Et, Dimbokro, sa ville natale ne veut pas être en reste. Elle lui resserve le 31 août 2019, un vibrant hommage.

Mais, pour de nombreux observateurs de la vie politique ivoirienne, ces rassemblements, parfois suscités, sont des tests grandeur nature auxquels se soumet le président du Rhdp afin de jauger sa côte de popularité. Un sondage non virtuel. Aller au contact des populations, sentir l'accueil chaleureux, écouter les différentes couches de la société, toucher du doigt les réalités permet de se faire une nette opinion du ressenti de ses concitoyens. Une approche qui jure, bien souvent avec les discours laudateurs et autres ''mensonges'' des courtisans. Alassane Ouattara, même s'il se fait représenter à certaines cérémonies, capte mieux les signaux que lui envoient ses compatriotes. Comme si Alassane Ouattara voulait ainsi savoir ce qu'il vaut réellement dans le cœur des Ivoiriens avant de se décider… à rempiler ou à partir.

Les négociations « de vérité » qui précèdent ces grands rendez-vous doivent être des indicateurs sérieux pour asseoir sa décision. Savoir s'il est vraiment tant de sortir de l'arène par la grande porte et incruster dans les esprits qu'on laisse un glorieux héritage aux Ivoiriens, à l'image de feu le président Houphouët Boigny. Ouattara comme Houphouët. Ces grandes manifestations s’apparentent, pour certains à un « au-revoir » à ses concitoyens.

Ou alors, être conforté à l'idée de poursuivre l’œuvre, à se remettre sur le métier à tisser, à briguer un troisième mandat.

Jonas BAIKEH

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte