Depuis Boundiali, Bruno Koné révèle : « Même assis, Ouattara voit plus loin que nous à une échelle »

« Ouattara sait qui peut lui succéder »
11/09/2019
Depuis Boundiali, Bruno Koné révèle : « Même assis, Ouattara voit plus loin que nous à une échelle »
Ph DR

Le ministre de la Construction, du logement et de l’urbanisme, Bruno Nabagné Koné, Coordonnateur du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) dans la région de la Bagoué, a déclaré, le dimanche 8 septembre 2019, à Boundiali, que seul Alassane Ouattara connaît l'identité de la personnalité qui peut lui succéder.

« Il n'y a pas quelqu’un qui connaît mieux les Ivoiriens que le président Alassane Ouattara. Il sait qui peut faire quoi, il sait qui peut lui succéder. Il sait quelles sont les capacités des uns et des autres. Il connaît chacun dans les détails parce qu’il a travaillé avec chacun… Il a travaillé, à l’époque, au côté du président Félix Houphouët-Boigny, avec tous ceux qui sont aujourd’hui au Pdci, il les connaît. Il a travaillé avec ceux qui l’ont rejoint au gouvernement dans la coalition à l’époque du Rhdp, il les connaît. Les autres, il discute avec eux, ils les observent, il les connaît. Donc, s’il nous dit : « suivez telle personne », c’est parce qu’il aura bien apprécié, il aura bien évalué. Et il sait, en ce moment, que c’est la personne qui est la meilleure pour continuer la marche qui a été entamée. Donc faisons lui confiance. Aujourd’hui, même assis, il voit plus loin que nous à une échelle. Faisons lui confiance et soyons des militants disciplinés », a affirmé Bruno Koné, au centre culturel de Boundiali. C’était à l’occasion de la double cérémonie de présentation des actions du président de la République dans la Bagoué, dans le cadre de l'école du parti, et de l’investiture de Koné Dognéri en qualité de président du mouvement Jeunesse Bruno Nabagné Koné (Bnk) du département de Boundiali, et de Cinan Sylla comme Coordonnateur régional de l’Alliance pour le changement (Apc).

En présence des élus locaux, du doyen Lénissongui Coulibaly, du président de l’Apc, Coulibaly Fononan, des membres de la Coordination régionale du Rhdp, des guides religieux, des chefs traditionnels et de nombreux militants du parti au pourvoir, Bruno Koné a précisé : « pour gagner en 2020, il faut que nous soyons un parti fort avec la discipline. Un parti ne peut pas être fort, s’il n’y a pas la discipline. La discipline est que quand on dit : « allons dans telle direction », tout le monde va dans cette direction. C’est ça qui fait la force du parti, soyons des militants disciplinés, des militants disciplinés à la disposition du Rhdp. Quel que soit ce qui va se passer en 2020, à partir du moment où le parti dit : « voilà la personne que nous suivons », nous la suivrons. Il ne faut pas se poser des questions. J’entends des gens dire :

« attendons, on va savoir c’est qui… ». Non. Quand on est militant d’un parti politique, à partir du moment où ce parti a dit : « voilà la direction où il faut aller », on y va parce que nous faisons confiance aux dirigeants de notre parti, nous faisons confiance au président Alassane Ouattara ». « La deuxième chose qui n’a jamais fait défaut au Rdr, c’est l’engagement du militant. On est certes disciplinés, mais si l’engagement manque à la première difficulté, on va reculer. Et au Rdr, on a toujours été des militants engagés. Des militants qui ne se sont jamais découragés par les difficultés, des militants déterminés, qui savent où il faut aller et qui restent droits dans ce chemin-là », a-t-il lancé, ajoutant : « Chers frères et chères sœurs de Boundiali, chers frères et sœurs de la région de la Bagoué, restons ces militants engagés derrière le Rhdp, ne nous laissons pas tromper ».

Il a annoncé la mise en place des organes du Rhdp dans cette région jusqu'au mois d'octobre prochain. Le ministre Bruno Nabagné Koné a aussi exprimé son entière disposition à soutenir et à encadrer la jeunesse qui est la frange de la population la plus convoitée, selon lui. « Vous n’ignorez pas qu’aujourd’hui, il y a plusieurs sons de cloche au niveau national, mais ces sons de cloche arrivent ici dans la région de la Bagoué, et la frange de la population la plus convoitée, c’est la jeunesse. Donc, il ne faut pas laisser tomber cette jeunesse entre les mains des personnes ayant des intentions qui ne sont pas celles que nous souhaitons pour la région de la Bagoué ou pour notre pays. Nous avons souhaité apporter notre soutien, notre encadrement à cette jeunesse qui a demandé à porter notre nom (Bruno Nabagné Koné). Ce n’est pas notre demande. C’est cette jeunesse qui a vu dans ce que nous faisons, des valeurs et a souhaité adhérer à ces valeurs. Donc nous essayons ce que nous pouvons pour rassembler ces jeunes, pour les guider, les conseiller… afin qu’ils restent disponibles pour le président de la République, Alassane Ouattara, et pour notre parti, le Rhdp. Voilà l’ambition donnée à cette jeunesse, l’ambition qui est également donnée à l’Alliance pour le changement… Nous avons pu voir la fidélité que l’Apc a démontrée vis-à-vis du président Alassane Ouattara, vis-à-vis du Rhdp. Nous apportons notre soutien à cette jeunesse qui va accompagner les actions du président de la République et les actions du Rhdp jusqu'en 2020 ».

 

Aly OUATTARA

(Correspondant régional)

Aly OUATTARA

|

  • SOURCE: Soir info
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte