Présidence de la Cei : Youssouf Bakayoko s'en va

Voici les représentants de l'opposition
Les membres de la nouvelle Cei connus dans les prochains jours
15/09/2019
Présidence de la Cei : Youssouf Bakayoko s'en va
Les récriminations de l'opposition ont eu raison de Youssouf Bakayoko

Youssouf Bakayoko, président de la Commission électorale indépendante (Cei) est sur le départ. Il devrait céder son fauteuil après près d'une décennie à ce poste. Les récriminations de l'opposition auront eu raison de lui.

Youssouf Bakayoko ne sera pas reconduit dans ses fonctions de président de la Cei. C'est ce que soutient Jeune Afrique dans sa parution de cette semaine (du 15 au 21 septembre2019). « Les membres de la nouvelle commission électorale sont choisis et leur nom sera révélé dans les prochains jours. Youssouf Bakayoko qui la présidait depuis 2011 et cristallisait les tensions n'y figurera pas », a fait savoir le confrère.

Par ailleurs, en réponse à l'opposition, son successeur devrait être désigné au sein de la société civile. « Le pouvoir s'est engagé à proposer une personnalité non issue d'un parti politique », souligne l’hebdomadaire panafricain. Qui ajoute que les trois sièges réservés à l'opposition seront occupés pas Alain Dogou, Henriette Lagou et Yapo Yapi.

Né le 1ᵉʳ avril 1943 à Bouaké, Youssouf Bakayoko est un diplomate et ambassadeur ivoirien. Il a occupé plusieurs hautes fonctions diplomatiques avant de se voir confier le porte-feuille du ministère des Affaires étrangères le 28 décembre 2005. Le jeudi 25 février 2010, il est élu, à l'unanimité, président de la Cei, en remplacement de Robert Mambé Beugré, emporté par la crise du 12 février 2010.

Jonas BAIKEH

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2