En meeting à Cocody les II Plateaux, Le député Issiaka Soumahoro (pro-Soro) : « On nous parle de milliards, alors que le peuple est en train de mourir. »


21/09/2019
En meeting à Cocody les II Plateaux, Le député Issiaka Soumahoro (pro-Soro) : « On nous parle de milliards, alors que le peuple est en train de mourir. »
Issiaka Soumahoro a de vive voix critiqué la gestion du pouvoir par Alassane Ouattara (Photo d'archive)

C’est un Issiaka Soumahoro, député de Dualla Massala, confiant en une Côte d’Ivoire nouvelle sans le président de la République, Alassane Ouattara qui s’est exprimé ce samedi 21 septembre 2019, à l’occasion du meeting des partis politiques et associations proches du président du Comité politique, Guillaume Soro.

Sans détour, Issiaka Soumahoro a de vive voix, à l’instar de ses prédécesseurs, critiqué la gestion du pouvoir par Alassane Ouattara. Une gestion qui, à l’en croire, engendre la pauvreté, au point où, il est difficile aujourd’hui pour chaque ivoirien d’avoir droit à trois (03) repas par jour. « Nous ne sommes pas capables de nous nourrir trois fois par jour. Nos femmes n’ont pas assez d’argent pour se rendre au marché. On dit que l’argent travaille, est-ce que l’argent peut travailler pendant que les Ivoiriens ont faim. Ce n’est pas Abidjan seulement qui est la Côte d’Ivoire. Allez dans les villages, vous allez voir la souffrance. On nous parle de milliards alors que le peuple est en train de mourir.», a martelé Issiaka Soumahoro, avant de critiquer le nouveau gouvernement Amadou Gon. Un gouvernement qu’il qualifie de pléthorique.

« Comme il ne leur reste plus assez de temps, ils ont mis en place un gouvernement pléthorique pour nous faire croire qu’ils sont en mission. », a laissé entendre le député de Dualla Massala, avant de rendre hommage à ses collaborateurs pour leurs soutiens sans faille au président du Comité politique Guillaume Soro. « Merci pour tous les actes que tu poses pour le président Soro. », a-t- il lancé à l’endroit du président du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (Raci), Soro Kanigui.

                                                               

Maxime KOUADIO

1 | 2

 

Videodrome