Politique nationale/ Kobenan Adjoumani ''allume'' encore Bédié : « son mépris pour les étrangers est sans limite »

«  Les militants du RHDP ne sont pas des étrangers »
19/11/2019
Politique nationale/ Kobenan Adjoumani ''allume'' encore Bédié : « son mépris pour les étrangers est sans limite »
Kobenan Kouassi Adjoumani a été sans pitié pour Bédié

Kobenan Kouassi Adjoumani, porte-parole principal du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rdhp) a apporté la réplique à Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci), ce mardi 19 novembre 2019, dans une déclaration dont copie a été transmise à Linfodrome.

« Chassé le naturel, il revient au galop! Comme il fallait s’y attendre, le monstre de l’ivoirité et de la xénophobie a ressurgi jeudi dernier, dans sa plus splendide laideur, en pleine réunion du bureau politique du PDCI-RDA. Lâché comme à son habitude par la voix la plus autorisée au sein de ce parti, le président Henri Konan Bédié qui déclare, sans la moindre preuve, que la mobilisation extraordinaire réussie par notre grand parti le RHDP, au récent meeting de Paris, aurait été le fait de ressortissants maliens sortis d’une mosquée qu’on aurait convoyés vers le lieu de la manifestation moyennant 100 euros chacun », a souligné M.Kouassi. Avant d'ajouter : « A la lecture de ces propos, j’ai été profondément choqué, horrifié, scandalisé et particulièrement meurtri et attristé, par une telle explosion de haine, une telle exaltation des sentiments xénophobes, contre nos frères et sœurs maliens. Quel tort, quel crime ont-ils commis pour être autant stigmatisés, méprisés et traités comme de vulgaires individus par un homme qui aspire à nouveau à diriger la Côte d’Ivoire ? »

Pour lui, quatre mois après avoir traité ces derniers d’être des orpailleurs clandestins, des voleurs de nationalité ou des arracheurs de forêts dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, Bédié vient de récidiver, démontrant ainsi qu’il agit en toute conscience et volonté et que son mépris pour les étrangers est sans limite.

« Voilà en réalité le vrai visage de celui qui s’est autoproclamé fils et héritier légitime du Président Félix Houphouët-Boigny. Un homme de paix, un vrai disciple d’Houphouët-Boigny, un sage de 85 ans, ne parlerait jamais comme il parle. Il a oublié que « la paix n’est pas un vain mot, mais un comportement ». C’est un outrage, une honte pour la mémoire du père-fondateur. Et dire qu’il vient d’être adoubé par M. Guikahué, pour conduire ce PDCI à la future élection présidentielle », s'est désolé Kobenan Adjoumani.

Jonas BAIKEH

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2