Affaire "site du 43ème Bima vendu" : Bruno Koné apporte un démenti formel


14/01/2020
Affaire "site du 43ème Bima vendu" : Bruno Koné apporte un démenti formel
Bruno Tagbagné Koné donne les preuves que le site du 43ème Bima est toujours le patrimoine de l'Etat.

Le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme a été l’invité de la tribune du « Patriote » le lundi 13 janvier 2020. Profitant de l’occasion, Bruno Koné a apporté des démentis concernant la situation du site de cette base militaire française en Côte d'Ivoire située dans la commune de Port Bouët.

La Lettre du continent dans sa publication du 8 janvier 2020 a livré des informations sur le site où se situe la Force française en Côte d'Ivoire. Le site se trouve dans la commune de Port-Bouët. Selon, lle confrère, les forces françaises de Côte d’Ivoire (Ffci) se sont opposées à la construction d’un échangeur au niveau du carrefour « Akwaba », situé non loin de la base.

Avec preuve documentaire à l’appui, Bruno Koné soutient « l’Etat de Côte d’Ivoire est propriétaire du site du 43ème tel que cela est indiqué dans le livre foncier. Nous n’avons pas été saisi d’une telle demande de la part des Français. Le carrefour Akwaba est sur le domaine public sur lequel les Français n’ont aucune emprise. Je peux l’affirmer avec certitude ».

Cette base militaire a été créée et implantée à Abidjan depuis le 1er juillet 1978. Elle a été rebaptisée Forces françaises de Côte d’Ivoire depuis le 1 janvier 2015.

Alain B. Zadi (Stg)

Alain Zadi (stg)

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome