Côte d'Ivoire

Présidentielle 2020 : Mabri Toikeusse candidat contre Amadou Gon Coulibaly, un proche du président de l’UDPCI confirme

« On ne peut pas l’empêcher d’être candidat à la candidature »
« Les tractations souterraines vont commencer »
23/02/2020
Présidentielle 2020 : Mabri Toikeusse candidat contre Amadou Gon Coulibaly, un proche du président de l’UDPCI confirme
Albert Mabri Toikeusse est décidé à porter l'étendard du RHDP à la présidentielle 2020

Albert Mabri Toikeusse, président de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI), parti membre du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), se portera candidat contre le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, lors de la convention dudit parti. Un proche du président Mabri a confirmé l’information.

Le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly ne sera certainement pas seul sur la piste de danse, à la convention du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Il devra affronter, Albert Mabri Toikeusse, le président de l’Union pour la démocratie et la paix (UDPCI).

Un proche du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, joint dans l’après-midi du dimanche 23 février 2020, a confirmé l’information. « Il y a longtemps que Mabri est déclaré candidat à la candidature du RHDP. Ses partisans l’ont toujours dit qu’il sera candidat à la candidature. En fait, il faut que les gens comprennent bien, au niveau du RHDP. A la convention, tout le monde est libre de porter sa candidature. C’est le président Ouattara qui l’a dit. Donc Mabri se porte candidat à la candidature et c’est la convention qui va décider de qui va porter l’étendard du RHDP aux prochaines élections », a expliqué notre interlocuteur.

A l’en croire, les partisans de Mabri l’ont toujours encouragé à porter sa candidature. « Maintenant, ce qui va se passer à la convention, on ne peut pas prévoir. Peut-être même que Mabri ne sera pas seul. Certainement qu’il y aura d’autres personnes encore. Vous avez entendu que Amon Tanoh a décidé, lui aussi, de porter sa candidature…Donc les tractations souterraines vont commencer. Chacun cherche des alliés. Mabri a ses partisans qui vont donner des consignes de vote ».

La source de Linfodrome précise toutefois que « si Mabri n’a pas été désigné par le RHDP, il n’ira pas à la présidentielle contre le candidat du RHDP. Ce serait contradictoire. Il est le deuxième vice-président du parti. Ira-t-il en indépendant ? Ce serait contradictoire à sa fonction. Ou bien il démissionne du RHDP. Mais on ne peut pas l’empêcher d’être candidat à la candidature », a-t-il martelé.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2