Négociation avec le pouvoir Ouattara: Comment Macky Sall s'est retrouvé dans la médiation

Ce que le chef de l'Etat ivoirien refuse
12/12/2012
Le président sénégalais Macky Sall (à g) tente de trouver avec son homologue ivoirien, Alassane Ouattara (à droite), une solution au problème du Fpi de Miaka Oureto
Le président sénégalais, Macky Sall est en train de s'installer confortablement dans le fauteuil de la médiation entre le pouvoir ivoirien et son opposition majeure représentée par le Front populaire ivoirien (Fpi, ex-parti au pouvoir).

Le successeur d'Abdoulaye Wade s'est retrouvé à tenter un rapprochement entre son homologue ivoirien et les dirigeants du parti de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, grâce à la force d'une amitié : Celle qui le lie à Stéphane Kipré qui est en exil, et qui est le gendre de l'ancien président Laurent Gbagbo (incarcéré à la Haye) et Président de l'Union des nouvelles générations (Ung). La révélation a été faite il y a quelques semaines par ''Jeune Afrique''. C'est donc après un plaidoyer du Président de l'Ung notamment en faveur de la mise en liberté des personnalités proches de Laurent Gbagbo, et du retour des exilés politiques en Côte d'Ivoire, que le Président Sénégalais a entrepris de parler avec le chef de l'Etat ivoirien Alassane Ouattara.

Le premier contact entre les deux chefs d'Etat sur la question, a-t-on appris, a eu lieu fin mars 2012 à l'occasion de l'investiture de Macky Sall à Dakar. Ensuite, à la faveur du 58ème congrès de l'Internationale libérale, ténu à Abidjan du 19 au 21 octobre 2012, les deux chefs d'Etat ont aussi échangé sur un éventuel dialogue direct entre le pouvoir ivoirien et le Fpi. Par ailleurs, Alassane Ouattara et Macky Sall, ont, et continuent de se parler au téléphone. Le numéro un sénégalais, par le biais, toujours de Stéphane Kipré, serait rentré en contact avec les dirigeants actuels du Fpi notamment le secrétaire général par intérim, pour non seulement écouter viva vox leurs préoccupations, et surtout leur transmettre la vision du président ivoirien relativement au dialogue politique. C'est ce qui expliquerait le déplacement effectué par une délégation du Fpi conduite par Miaka oureto, dans la capitale sénégalaise, le lundi 10 décembre 2012.

Selon des sources concordantes, sur la question du dialogue direct avec le chef de l'Etat ivoirien, que réclame le Fpi, la position d'Alassane Ouattara est sans ambiguïté. Pour lui, il n'est pas question de discuter directement avec le Fpi. Le chef de l'Etat ivoirien estime, toujours selon nos sources, qu'un cadre de discussion avec l'opposition existe déjà. Il s'agit du cadre permanent de dialogue (Cpd) qui a été mis en place à l'issue du conclave entre le gouvernement et l'opposition, ténu à Grand-Bassam les 28 et 29 avril 2012. Le numéro un ivoirien refuserait de discuter en dehors de son gouvernement, et du cadre tracé.

Récemment au terme de sa visite d'Etat dans le District du Zanzan, il a coupé court quant à la volonté du parti de Laurent Gbagbo, de vouloir discuter uniquement qu'avec lui. ''Je suis ouvert au dialogue. Les préalables, je ne les accepte pas'', a-t-il dit au cours de la conférence de presse qu'il a animée à Bondoukou. Toujours dans la même veine, Alassane Ouattara n'entend pas s'éterniser dans des discussions politiques qui l'éloigneraient de son engagement à développer la Côte d'Ivoire. A son homologue sénégalais, il aurait traduit sa disponibilité à faire en sorte que l'atmosphère sociopolitique soit décrispée notamment avec la mise en liberté prochaine de prisonniers politiques dont l'implication dans les crimes post-électoraux, sera jugée insignifiante.

Tous ses messages devraient être transmis aux dirigeants du Fpi par Macky Sall qui semble être déterminé à rapprocher les positions du pouvoir ivoirien et de son opposition significative. Même si sa médiation n'est pas encore été déclarée officielle, le Président sénégalais semble avoir du plaisir à ramener la paix entre les acteurs politiques en Côte d'Ivoire.

BAMBA Idrissa

Bamba Idrissa

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2

 

Videodrome