Après l'attaque meurtrière d'Agboville: Hamed Bakayoko : « Les chefs des commandos ont été soit arrêtés soit identifiés »

L'Union européenne équipe la Police ivoirienne
18/12/2012
Le Ministre d'Etat Hamed Bakayoko promet de faire un bilan sur les assaillants arrêtés ou tués
Le Ministre d'Etat-ministre de l'intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko était heureux, hier lundi 18 décembre 2012, à la Préfecture de police au Plateau.

Tout simplement, parce que l'Union européenne (Ue) a fait un don de matériels d'une valeur de 500 millions de Fcfa à la Police nationale, au moment où une autre attaque contre les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (Frci), s'est produite à Agboville, le dimanche 17 décembre 2012. Ce don composéentre autres, de 21 véhicules d’intervention, 78 ordinateurs complets et serveurs, 26 photocopieurs et imprimantes, des mobiliers de bureau complets, a amené le Patron de la sécurité, à dire sa déterminination à lutter contre l'insécurité.

Parlant des attaques contre les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (Frci), Hamed Bakayoko les a qualifiées d' ''actes lâches commis par des criminels jaloux de la Côte d’Ivoire''. Pour lui, ces actes ne peuvent pas prospérer. ''Se cacher dans une forêt, dans une maison avec deux armes, trois armes, quatre personnes, cinq personnes et venir au petit matin alors que les soldats sont en baisse de régime parce qu’ayant veillés toute la nuit et puis faire une rafale et se sauver. Et penser qu’on se fait remarquer. Et penser qu’on va dire qu’en Côte d’Ivoire il y a l’insécurité et qu’on va arrêter de collaborer avec le pays. Je dis non, on va avancer. Les gens commencent même à s’habituer et ne font même plus attention'', a soutenu le Ministre d'Etat. Qui a fait la révélation suivante : ''Tous les auteurs des attaques qui ont eu lieu, les chefs des commandos ont été identifiés. La plupart ont été arrêtés s’ils n’ont pas été tués dans les échanges''. Il a promis de faire le point à un moment donné à l'opinion.

Tout en regrettant les décès qu'entraînent les attaques, il a tenu à rassurer les populations quant à l'efficacité des forces ivoiriennes. ''Ce pays va compter. Tous les jours, les avions sont pleins. Les hôtels sont pleins. Récemment, en moins de deux mois, ce pays a abrité de grands événements. Tous les maires francophones, toute la communauté financière à travers la fondation Ida et les administrateurs de la banque mondiale, la conférence mondiale du café-cacao, c’est 300 à 1000 personnes à Abidjan. C’est cela le dynamisme de la Côte d’ivoire. Les soldats ont prouvé qu’ils étaient capables de sécuriser ces événements. Tout s’est bien déroulé. Je vous en félicite. Et la Côte d’Ivoire va continuer, n’en déplaise aux oiseaux de mauvaise augure'', a-t-il indiqué avant d'ajouter : ''Ceux qui s’occupent spécifiquement de sécurité, de sûreté de l’Etat, sont à la manœuvre. Je le redis, ceux qui ont fait les attaques de Dabou, Akouédo, Yopougon à Azito, la plupart ont été arrêtés. Il reste encore quelques résidus. Et bientôt, nous pourrons vous annoncer la fin du calvaire. Mais tous les jours la sécurité va se renforcer''.

Le Ministre d'Etat a partagé son optimisme sur ''l'avenir radieux'' de la Côte d'Ivoire. ''Aujourd’hui, il y a quelques noyaux qui traînent et manipulent ça et là pour se faire remarquer. Ils pensent freiner la marche de la Côte d’Ivoire. Mais la marche de la Côte d’Ivoire, les gens ne la voient pas à court terme... Ce pays s’est engagé sérieusement sur des reformes profondes. Ce pays est en train de changer radicalement à tout point de vue. Ce pays va changer. Tous les jours, nous progressons. Nous allons aller encore plus loin. Le plus dur est passé, il est derrière nous, le meilleur est à venir'', a-t-il dit.

Notons qu'après la remise du don à la police ivoirienne, Geza Strammers, au nom de la représentation de l'Ue, a fait savoir que l'objectif de son organisation, est de ''renforcer la Police afin qu’elle puisse répondre aux besoins de sécurité des populations ». Quant à lui Louis Grégoire du Pnud, il a annoncé pour les semaines à venir, ''d’autres équipements, notamment le matériel de protection, et de communication et la réhabilitation de commissariats ciblés ainsi que le recyclage de 470 policiers et commissaires''.

Ayant participé à la rencontre du Plan national de développement (Pnd) récemment à Paris, le responsable du Pnud a affirmé que ''cette rencontre de haut niveau met en exergue la volonté de l’ensemble des partenaires à accompagner le Gouvernement ivoirien à construire le pays et à réaliser ses ambitions d’être pays émergent ». Hamed Bakayoko s'est dit fier de la confiance que les bailleurs de fonds placent en la Côte d'Ivoire. Aussi, a-t-il demandé aux soldats de mériter de cette confiance. « On ne peut pas bénéficier d’un tel don pour constater ensuite que rien n’a changé'', a-t-il averti.

BAMBA Idrissa

1 | 2

 

Videodrome