Arrivé à Abidjan, hier : Le président libanais accueilli par une foule en liesse


15/03/2013
Le président libanais, le général Michel Sleiman a eu une journée chargée, hier
Accueil enthousiaste pour le président libanais, le général Michel Sleiman et son épouse, Wafa Sleiman ! Quand l'avion transportant le couple présidentiel libanais et sa délégation atterrit ce jeudi 14 mars 2013 à 12 h 50, à l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan Port-Bouët, l'ambiance est à la fête.

La canicule ne freine pas l'ardeur de la communauté libanaise, ouest-africaine et des Ivoiriens. Ils sont venus nombreux à l'aéroport pour souhaiter la bienvenue par des vivats et des hourras à l'illustre hôte. Déjà, en milieu de matinée, la cour du salon présidentiel de l'aéroport grouille de monde. Habillés pour la plupart dans des tee-shirt à l'effigie des présidents ivoirien et libanais, ils dansent et chantent au son des rythmes du terroir de Côte d'Ivoire.

Le mercure monte quand le général Michel Sleiman sort de l'avion (5000 A320, Family) aux couleurs libanaises. Il est accueilli au bas de l'échelle de coupée par le couple présidentiel ivoirien, des présidents d'Institutions, des membres du gouvernement, des diplomates, des autorités militaires et politiques... Les honneurs militaires sont rendus aux deux couples présidentiels.

Les hymnes nationaux des deux pays sont exécutés. Les présidents Alassane Ouattara et Michel Sleiman passent en revue les troupes. Ils serrent la main aux personnalités présentes avant de s'installer dans le pavillon présidentiel. La presse, dans sa majorité, n'arrive pas à y entrer. A 13 h 22, le chef de l'Etat libanais et son homologue, et leur suite, sortent. C'est l'extase. La foule exulte. Les deux présidents prennent un bain de foule, avant de quitter l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouët.

Du Boulevard Valéry Giscard d'Estaing (Vge) jusqu'au carrefour de Marcory en passant par la place Akwaba à Port-Bouët, le public, composé d'élèves, de citoyens lambda, de libanais..., est sorti pour voir passer les nombreux véhicules du cortège. Qui mettent le cap, par la suite, sur l'hôtel Ivoire à Cocody. Là, le couple présidentiel ivoirien prend congé de ses hôtes. Un « déjeuner privé » est offert à M. Sleiman et Mme ainsi que la délégation. Dans l'après midi, le numéro 1 libanais est allé prendre « la clé de la ville d'Abidjan » à l'hôtel du District au Plateau des mains du Gouverneur, Robert Beugré Mambé. Il signe, à l'occasion, un livre d'or.

Dès la fin de cette cérémonie, le général Michel Sleiman est retourné à l'hôtel Ivoire pour participer au Forum des opérateurs économiques libanais et ivoiriens. Dans la soirée, le programme prévoyait un dîner à l'Hôtel Ivoire. Au cours de ce repas, outre les allocutions, le couple présidentiel libanais devait être décoré.

Ce vendredi 15 mars 2013, Alassane Ouattara et son hôte doivent échanger au Palais présidentiel au Plateau. La signature de différents accords, la lecture du communiqué final, une déclaration devant la presse sont les temps forts de ce raout.

SYLLA Arouna

SYLLA Arouna

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2