Côte d'Ivoire: Retour sur l’actualité gouvernementale du 28 février au 4 mars

Publié le Modifié le
cote-d-retour-sur-l-actualite-gouvernementale-du-28-fevrier-au-4-mars Achi Patrick et Aka Aouélé en compagnie du Roi et du maire de Grand-Bassam (PhDr)
Gouv Info

L’actualité du gouvernement a été marquée par plusieurs activités aussi bien sociales, économiques, que politiques.

Ci-dessous un succinct compte rendu de cette actualité gouvernementale.

Dialogue politique : les partis et les organisations de la société civile signent le rapport final

Les principaux acteurs politiques et responsables des organisations de la société civile ont signé, le 4 mars 2022 à Abidjan, le rapport final sanctionnant les travaux de la cinquième phase du dialogue politique. C’était sous la présidence du Premier Ministre Patrick Achi. Cela augure pour la Côte d’Ivoire d’un avenir radieux, où la démocratie est plus renforcée, mais surtout, où la stabilité et la paix durable sont un fait incontestable.

Cela augure pour la Côte d’Ivoire d’un avenir radieux

Ce dialogue ouvert, transparent et inclusif, inspiré et souhaité par le Président de la République, Alassane Ouattara, avait pour objectif la décrispation du climat politique afin de renforcer la paix et la stabilité.

Mise en œuvre du Pnd 2021-2025: la banque mondiale réitère son engagement à accompagner la Côte d'Ivoire 

Au sortir d’une audience avec le Premier Ministre, Patrick Achi, le mercredi 02 mars à Abidjan, l’administrateur représentant la Côte d’Ivoire auprès du Conseil de la Banque Mondiale, Alphonse Ibi Kouagou, a réitéré l’engagement de son institution à accompagner la Côte d’Ivoire dans la mise en œuvre de son Plan national de développement (PND 2021-2025).

Cette rencontre vise également à mesurer l’impact des projets financés par la Banque mondiale sur les populations

Le but de cette audience, a indiqué Alphonse Ibi Kouagou, permettra à la délégation qui l’accompagne de s’imprégner des priorités du pays en vue de soutenir ses efforts de développement. Cette rencontre vise également, selon lui, à mesurer l’impact des projets financés par la Banque mondiale sur les populations.

Infrastructure sanitaire : le premier ministre Patrick Achi pose la première pierre d'un centre de radiothérapie et d'oncologie à Grand-Bassam

Le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, a procédé le 03 mars 2022 à Grand-Bassam, à la pose de la première pierre du Centre National de Radiothérapie et d’Oncologie Médicale (CNROM), dont la mission est d’accroître l’offre de traitement des patients atteints de cancer. Ce nouveau CNROM va procurer des soins préventifs, curatifs et promotionnels de qualité, accessibles à toute la population.


Il permettra d’accroître l’offre de traitement du cancer en Côte d’Ivoire, le dotant ainsi d’un environnement hospitalier moderne, innovant et efficient. Fruit de la coopération ivoiro-coréenne, le coût des travaux est estimé à 82 milliards de FCFA. Le CNROM sera bâti sur une superficie de cinq hectares, avec une capacité d’accueil de 200 lits.

Industrie pharmaceutique : la Côte d'Ivoire devient un hub de distribution de médicaments dans la sous-région

Le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, a indiqué le 03 mars 2022 à Abidjan que l’implantation de Tridem Pharma fera de la Côte d’Ivoire un hub dans la distribution de médicaments dans la sous-région. C’était à la cérémonie de lancement des activités de ce groupe pharmaceutique en Afrique francophone subsaharienne.

Avec cette unité de production, Tridem Pharma prévoit approvisionner directement les marchés nationaux et sous-régionaux, en vue d’accroître la disponibilité des médicaments. D’un coût de 2 millions d’euros, l’infrastructure est bâtie sur une superficie de 3000 m2 et a une capacité de 3300 palettes, soit l’équivalent de 110 conteneurs de 40 pieds.

Lutte contre la vie chère: la préservation du pouvoir d'achat des populations, une priorité majeure pour le gouvernement 

Le gouvernement est à la tâche et fait de la préservation du pouvoir d’achat des populations une priorité majeure, a relevé le Secrétaire exécutif du Conseil national de Lutte contre la Vie chère (CNLVC), Dr Ranie-Didice Bah-Koné. Elle intervenait à l’occasion de "Tout Savoir Sur", tribune d’échanges hebdomadaire initiée par le Centre d’information et de Communication gouvernementale (CICG), le mardi 1er mars 2022 à Abidjan.

Selon elle, le gouvernement mettra en œuvre des mesures immédiates mais également des mesures structurelles visant à augmenter l’offre de produits aussi bien manufacturés que vivriers sur les marchés.

Télécommunication: les plafonds tarifaires d'appel fixe, mobile et Sms baisse entre 2021 et 2023

Dans un bulletin d’informations publié sur son site internet le mardi 02 mars 2022, l’Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI) informe de la décision n°2021-0711 en date du 27 décembre 2021 relative aux plafonds tarifaires de terminaison d’appel fixe, mobile et sms, qui consacre entre 2021 et 2023, une baisse des tarifs de gros d’interconnexion entre les opérateurs. Selon la note, cette baisse des tarifs passe pour la Voix, de 5 FCFA HT/min en 2021 à 3 FCFA HT/min en 2022, puis à 2 FCFA HT/min en 2023, soit des baisses de 40% et 33% respectivement en 2022 et en 2023. Pour les SMS, de 2 FCFA HT/unité en 2021 à 0,5 FCFA HT/unité en 2022, puis à 0,3 FCFA HT/unité en 2023, soit des baisses de 75% et 40%, respectivement en 2022 et en 2023.

Ces baisses des tarifs d’interconnexion devraient se traduire par une baisse des prix de détail des communications Voix et SMS d’un réseau mobile vers un autre plus abordable, et plus accessible pour les populations.

Protection sociale: la secrétaire d'Etat Clarisse Mahi exhorte les régions et districts à faciliter la création de centres sociaux 

A l’occasion des échanges avec le président de l’Assemblée des régions et Districts de Côte d’Ivoire (ARDCI), Eugène Aka Aouélé, le mercredi 02 mars 2022, la secrétariat d’Etat chargée de la Protection sociale, Clarisse Mahi Kayo, a exhorté les régions et districts à faciliter la création de centres sociaux dans les localités non encore dotées. Ces échanges, selon Clarisse Mahi Kayo, visaient à obtenir l’implication active des Conseils régionaux dans l’implantation sur toute l’étendue du territoire national, de ces « premiers guichets de protection sociale » que constituent les centres sociaux.

Cette initiative tendant à favoriser le développement des centres sociaux s’inscrit dans le cadre du projet "Une Côte d’Ivoire Solidaire". Elle facilite l’accès des populations vulnérables aux programmes d’assistance sociale mis en place par le gouvernement.