Etats-Unis : Mort de George Floyd/de nombreuses voix indignées s’élèvent en Afrique


03/06/2020
Etats-Unis : Mort de George Floyd/de nombreuses voix indignées s’élèvent en Afrique
Au Zimbabwe, l'ambassadeur américain à Harare a été convoqué pour s’expliquer

Sur le continent africain, comme partout dans le monde, les réactions se multiplient après la mort, aux États-Unis, d’un homme noir étouffé lors de violences policières à Minneapolis, la semaine dernière. 

Première à réagir, l’Union africaine, dès vendredi dernier, s’est insurgée contre les conditions du décès de George Floyd. Dans un communiqué, le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, a condamné fermement ce « meurtre » et exhorté les autorités américaines à intensifier leurs efforts pour éliminer toutes formes de discrimination raciale ou ethnique.

En Afrique du Sud, le parti au pouvoir, l’ANC, appelle les autorités américaines a trouvé une solution à ce qu’il qualifie « d’impasse raciale » dans le pays.

Au Zimbabwe, l'ambassadeur américain à Harare a été convoqué pour s’expliquer. En Afrique de l’ouest, l’Organisation guinéenne des droits de l’homme s’inquiète de ce crime à connotations racistes, mais également de la réaction du président américain appelant à plus de fermeté face aux manifestations.

Protestations également dans le milieu du sport. Lors d’un match de football, dimanche, l’international marocain Achraf Hakimi arborait un maillot sur lequel était écrit « Justice pour George Floyd ». Le joueur nigérian Anthony Ujah, le Sénégalais Sadio Mané et l’Égyptien Mohamed Salah ont également protesté mettant un genou à terre avant leur match. Un geste devenu le symbole aux États-Unis de la protestation contre les violences policières dont sont victimes les afro-américains.

■ L’ancien président du Bénin Nicéphore Soglo dénonce la situation des Noirs aux États-Unis

Au nom du Forum des anciens chefs d’État et de gouvernement d’Afrique, forum créé en 2006 à Maputo sous le haut patronage de Nelson Mandela, l'ancien président du Bénin, Nicéphore Soglo a lu, ce lundi devant la presse.

« Le Forum des anciens chefs d’États et de gouvernement d’Afrique est profondément choqué, indigné et dévasté par les crimes à répétition dont est victime la communauté noire aux États-Unis d’Amérique et dont la dernière en date est celui de George Floyd. Quel niveau de cruauté faut-il atteindre pour que le monde entier se réveille enfin et manifeste son indignation? Qui oserait, traiter de la sorte de nos jours un Européen, un Chinois? etc… Trop, c’est trop. Mais cela ne durera plus pour longtemps. Le Forum en appelle à tous les gouvernements du continent africain pour élever une vive protestation contre l’ignoble mise à mort de George Floyd que les auteurs de ce crime soient punis avec la dernière rigueur. Le Forum invite le président des États-Unis d’Amérique à prendre de toute urgence, les mesures adéquates pour mettre un terme à ces violences et à ces meurtres ».

Source : Rfi.

 

Armand B. Depeyla

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome