Crise au Mali : Le Sommet de la Cedeao exige la démission des 31 députés dont l’élection est contestée et la recomposition de la Cour constitutionnelle


27/07/2020
Crise au Mali : Le Sommet de la Cedeao exige la démission des 31 députés dont l’élection est contestée et la recomposition de la Cour constitutionnelle
Le Mali traverse une grave crise socio-politique depuis le début du mois de juillet

Les chefs d'État de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) se sont réunis, ce lundi 27 juillet 2020, en sommet extraordinaire. Cette réunion par visio-conférence, a été présidée par le président du Niger, Mahamadou Issoufou, actuel président en exercice de la Cedeao. Au menu de cette rencontre la crise socio-politique au Mali.

Dans l’optique d’une sortie rapide de la crise, les chefs d’Etat de la Cedeao, ont exigé entre autres, la démission des 31 députés dont l’élection est contestée, la recomposition de la Cour constitutionnelle, ainsi que la mise en place d’un Gouvernement d’union nationale et d’une commission d’enquête pour situer les responsabilités dans les violences qui ont secoué́ le Mali au cours de ce mois de juillet.

 

Maxime KOUADIO

Maxime KOUADIO

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2