État d'urgence sanitaire en France : Tout ce qu’il faut savoir


15/10/2020
État d'urgence sanitaire en France : Tout ce qu’il faut savoir
Le président Macron a confirmé l’instauration d’un couvre-feu pendant au moins quatre semaines (Ph : DR)

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé la mise en place d'un couvre-feu de 21h à 6h dans les communes d'Île-de-France et dans les métropoles de Grenoble, Lille, Lyon, Aix Marseille, Saint-Étienne, Rouen, Montpellier et Toulouse, pour une durée minimale de 4 semaines.

Un couvre-feu entre 21h et 6h sera en vigueur à partir du vendredi 16 octobre 2020 à minuit, pour une durée de 4 semaines en Île-de-France (Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne) et dans les métropoles de Grenoble, Lille, Lyon, Aix Marseille, Saint-Étienne, Rouen, Montpellier et Toulouse. Il pourrait être étendu à 6 semaines (soit jusqu'au 1er décembre 2020) si le Parlement l'autorise.

Des autorisations de déplacement sont prévues pour les urgences (sanitaires notamment, pour aller à l'hôpital ou acheter des médicaments dans une pharmacie de garde), pour se rendre auprès d'un proche en situation de dépendance, pour sortir son animal de compagnie, ainsi que pour les personnes qui partent au travail avant 6h, rentrent du travail après 21h ou qui travaillent de nuit. Dans ces circonstances, une attestation sera nécessaire.

Selon le Président Macron, cette décision a pour but de freiner la diffusion du virus, en faisant en sorte que les 20.000 cas à coronavirus en France passent de 3 à 5000 cas à Coronavirus en France, notant que ces 200 entrées en réanimation doivent être réduites.

Ainsi, le Premier ministre a annoncé que, sur l'ensemble du territoire, les fêtes privées (mariages, soirées étudiantes...) qui se tiennent dans des salles polyvalentes ou tout autre établissement recevant du public seront interdites. Tous les restaurants de France devront appliquer la limite de 6 clients par table et l'enregistrement du nom des clients.

Pour rappel, le non-respect du couvre-feu est puni d'une amende de 135 €.

Yves Leroy

Yves LEROY

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome