Aide humanitaire : Les bailleurs de fonds promettent 1,7 milliard au Burkina Faso, au Mali et au Niger

Publié le
aide-humanitaire-les-bailleurs-de-fonds-promettent-1-7-milliard-au-burkina-faso-au-mali-et-au-niger Les peuples du Sahel centre auront bientôt un grand soutient.
Afrique & Monde

24 gouvernements et donateurs institutionnels lors de la conférence virtuelle organisée mardi 20 octobre 2020 par le Danemark, l’Allemagne, l’Union européenne (UE) et les Nations Unies ont annoncé une aide financière de 1,7 milliards de dollars au pays du Sahel centre. L’ONU avait sollicité 2,4 milliards de dollars pour l’aide humanitaire au Sahel central.

Une fois débloqués, les fonds permettront d’aider quelque 10 millions de personnes pour le reste de l’année 2020 et jusqu’en 2021 en matière de nutrition et d’alimentation, de services de santé, d’eau et d’assainissement, de logement, d’éducation, et de protection et de soutien aux victimes de violences basées sur le genre.

Des annonces d’engagement politique ont également été faites durant la conférence visant à traiter cette crise d'une manière qui respecte le droit humanitaire international et les droits de l'homme et qui s'attaque aux causes profondes de la crise.

Sur les 1,7 milliards de dollars annoncés, 996,8 millions seront consacrés à l’aide humanitaire au Sahel central pour le reste de l’année 2020 et 725,4 millions seront utilisés en 2021 et au-delà.

L’Union européenne (UE) a annoncé un total de 122,8 millions de dollars. 603,54 millions de dollars ont par ailleurs été promis par 14 Etats membres de l’UE (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Finlande, France, Grèce, Italie, Irlande, Malte, Luxembourg, Suède, Roumanie, République tchèque).

La Suisse est l’Etat membre le plus généreux avec un montant record de 464,1 millions de dollars, suivi des Etats-Unis (274,8 millions de dollars). Les coorganisateurs de la conférence (Allemagne, Danemark et UE) ont réuni à eux trois 424,1 millions de dollars. 

Source : Onu info

Alain Zadi