Bozizé accusé de coup d’État en Centrafrique : son parti se prononce

Afrique & Monde
Publié le Source : Linfodrome
bozize-accuse-de-coup-d-etat-en-centrafrique-son-parti-se-prononce Le parti de l'ex président centrafricain François Bozizé a apporté un démenti ce 20 décembre 2020.

Alors que le gouvernement l’accuse de tentative de coup d’Etat, François Bozizé a apporté un démenti ce 20 décembre 2020.

« Nous démentons catégoriquement que Bozizé soit à l’origine de quoi que ce soit », a déclaré à l’AFP Christian Guenebem, le porte-parole du Kwa Na Kwa (KNK), le parti de François Bozizé.

« Le gouvernement a toujours voulu porter atteinte à l’intégrité physique et politique de Bozizé », a-t-il poursuivi.

Après l’annonce samedi de l’alliance de trois groupes armés, le gouvernement du président Faustin Archange Touadéra avait accusé François Bozizé de « tentative de coup d’Etat ».

Pour la présidentielle du 27 décembre, François Bozizé faisait figure de principal concurrent au chef de l’Etat sortant Faustin Archange Touadéra.

Mais la Cour constitutionnelle a invalidé sa candidature, estimant qu’il était sous le coup de sanctions des Nations unies en raison de son soutien présumé à des groupes armés responsables de « crimes de guerre » et de « crimes contre l’Humanité ».

François Bozizé était arrivé au pouvoir en 2003 à la suite d’un coup d’Etat avant d’être lui-même renversé en 2013 par une coalition de groupes armés à dominante musulmane, la Séléka, plongeant le pays dans une guerre civile qui perdure aujourd’hui.