Burkina Faso : Un coup d’Etat manqué, 8 militaires arrêtés dans un projet de coup d’Etat (parquet militaire)

Publié le Modifié le
burkina-faso-un-coup-d-etat-manque-8-militaires-arretes-dans-un-projet-de-coup-d-etat-parquet-militaire Le parquet du tribunal militaire de Ouagadougou annonce l’arrestation de 8 militaires.
Afrique & Monde

Dans un communiqué publié ce mardi 11 janvier 2022, le parquet du tribunal militaire de Ouagadougou annonce l’arrestation de 8 militaires, dans une affaire de tentative de coup d’Etat contre le Président Roch Kaboré.

Dans un contexte de mécontentement croissant contre la politique de défense du MPP au pouvoir. Ci-dessous le communiqué.

Le Parquet Militaire de Ouagadougou

Le 08 janvier 2022, le Parquet Militaire de Ouagadougou était saisi par dénonciation d’un membre de la bande, d’une allégation de projet de déstabilisation des Institutions de la République que projetait un groupe de militaires.

Nanti de cette information, nous avions instruit la Police Judiciaire militaire d’ouvrir une enquête circonstanciée pour élucider cette affaire.

Huit (08) militaires ont déjà été interpelés et interrogés pour les besoins de la cause.

Ainsi à la date du 11 janvier 2022, huit (08) militaires ont déjà été interpelés et interrogés pour les besoins de la cause.

Coup d'Etat en Guinée : La CEDEAO et la Junte militaire à couteaux tirés

Une suite à cette procédure

une suite sera donnée à cette procédure conformément aux règles de procédure dans le strict respect de la présomption d’innocence et du droit de la défense.

A l’issue de cette étape, une suite sera donnée à cette procédure conformément aux règles de procédure dans le strict respect de la présomption d’innocence et du droit de la défense.

Ouagadougou le 11 Janvier 2022

LE PARQUET MILITAIRE

Vidéo