"Retour des ténèbres" dans le monde : Le prêtre exorciste Norbert Abekan brise le silence

Publié le Modifié le
retour-des-tenebres-dans-le-monde-le-pretre-exorciste-norbert-abekan-brise-le-silence L'abbé Norbert Eric Abekan a prié Dieu pour la paix dans le monde.
Afrique & Monde

Le prêtre exorciste Norbert Eric Abekan a brisé le silence sur un potentiel retour des ténèbres dans le monde.

Dans son poème intitulé "Le retour des ténèbres" et dont Linfodrome a reçu copie le samedi 29 janvier 2022, l'Abbé  Norbert-Éric Abekan s'est souvenu du 77ème anniversaire de l'holocauste, le jeudi 27 janvier 2022.

Retour des ténèbres

Le Secrétaire exécutif national de la Commission épiscopale justice, paix et environnement a souhaité que plus jamais le monde ne connaisse un holocauste.

Faut-il le préciser ici, dans la religion l'holocauste est un sacrifice où la victime était entièrement consumée par le feu, chez les Hébreux. L'holocauste désigne aussi le génocide, la tentative d'extermination des Juifs par les nazis, il y a presque 80 ans. "Non, plus jamais ça ! Souvenez-vous ! Oui, souvenez-vous des guerres mondiales qui, ont, des hommes, des femmes, des enfants, décimé", a martelé Norbert Eric Abekan.

Génocides programmés

Le prêtre exorciste a rappelé que plusieurs génocides ont été programmés dans le monde. "Souvenez-vous des génocides qui, dans les cœurs, longtemps, ont été programmés. Combien de juifs, combien de chrétiens, combien de musulmans n’ont-ils pas été, sur l’autel de la stigmatisation, sacrifiés", a-t-il interpellé la mémoire collective.

Norbert Eric Abekan a attiré l'attention sur le fait que la peur de l'autre, à tort ou à raison, est bien souvent la cause des plus pires atrocités commises par les humains. "Ah ! quand paralyse la peur, la peur de l’autre. L’autre qui n’est pas comme moi !", s'est exclamé le secrétaire exécutif national de la Commission épiscopale justice, paix et environnement.

Il a surtout ajouté : "Ils sont combien d’individus, sous les bombes de l’indifférence, enterrés ! Les bombes de la haine, la haine de l’autre. L’autre qui n’est pas comme moi ! C’est le retour des ténèbres !".

"Oui, c’est le retour des ténèbres dans ce siècle de découvertes (micro-macro) lumineuses"

Le secrétaire exécutif national de la Commission épiscopale justice, paix et environnement est formel sur le retour des ténèbres dans ce 21e siècle de découvertes (micro-macro) lumineuses. Il a souligné un retour des ténèbres à l’heure des conférences sur les droits de l’homme, à l’heure des tables-rondes sur le respect de la vie.

L'abbé Norbert Eric Abekan est catégorique. "Oui, c’est le retour des ténèbres, dans ce siècle de découvertes (micro-macro) lumineuses. Et tonnent les bombes qui tombent et creusent des tombes. Des tombeaux profanés, des synagogues, des mosquées, des temples, des églises saccagés", s'est-il indigné.

"Les têtes continuent d’être coupées, et le sang, la terre, continue d’arroser"

Le guide religieux a fait remarquer que des têtes continuent de tomber partout dans le monde. "C’est le retour des ténèbres ! Et les têtes continuent d’être coupées, et le sang, la terre, continue d’arroser. Que fleurisse, enfin, la paix, pour qu’en nos cœurs, tous ces morts Vivent !", a prié le secrétaire exécutif national de la Commission épiscopale justice, paix et environnement.

L'abbé Norbert Eric Abekan a aussi rendu un hommage au Rwanda suivi d'une prière adressée à Dieu. "Je ne t’oublierai jamais Rwanda. Oui, plus jamais ça ! Maîtres du monde, donnez-nous la paix ! O Maître du monde, donne-nous ta paix !", a plaidé le curé.

Eddy BIBI

Vidéo