Guerre Russie-Ukraine : La Russie accepte un cessez-le-feu momentané

Publié le Modifié le
guerre-russie-ukraine-la-russie-accepte-un-cessez-le-feu-momentane l'Ukraine vit les affres de la guerre (PhDr)
Afrique & Monde

Les civils des villes ukrainiennes de Kharkhiv, Kiev, Marioupol et Soumy sont en train d’être évacués. Un décision prise par les russes pour dégager des corridors humanitaires.

L'armée russe a annoncé cesser le feu et ouvrir plusieurs corridors humanitaires ce lundi 07 mars 2022 à 7 h GMT (8 h en France). L’objectif étant de permettre l'évacuation des civils de plusieurs villes ukrainiennes en proie à de violents combats. Les villes concernées sont la capitale Kiev et les villes de Marioupol, Kharkiv et Soumy, selon une annonce faite par le ministère russe de la Défense.

Dans la nuit de dimanche 06 mars 2022 au lundi 07 mars 2022, d'intenses bombardements aériens ont frappé Kharkiv, dans le nord-est de l'Ukraine. Ces attaques visaient notamment un complexe sportif d'une université locale et des immeubles civils.

L’objectif étant de permettre l'évacuation des civils de plusieurs villes ukrainiennes

Selon l'état-major ukrainien, les forces russes concentrent leurs efforts sur Kharkiv, Tcherniguiv (nord), Soumy (nord-est) et Mykolaïev (sud) et accumulent leurs ressources pour lancer un assaut sur Kiev.

L'armée russe poursuit, par ailleurs, son siège du port stratégique de Marioupol, sur la mer d'Azov dans le sud-est du pays. C’est le lieu de rappeler qu’une deuxième tentative d'évacuation humanitaire a échoué dans cette ville.

Une troisième séance de négociations entre Russes et Ukrainiens est prévue dans la journée. Mais les espoirs de succès sont minces. Pour cause, le président russe Vladimir Poutine a posé comme condition préalable à tout dialogue l'acceptation par Kiev de toutes les exigences de Moscou. Les principales sont notamment la démilitarisation de l'Ukraine et un statut neutre pour le pays.

 Les attaques russes

Notons que les premiers bombardements de la Russie sur l’Ukraine ont débuté le 24 février 2022. Ces attaques ont eu également pour cible la télévision nationale de l’Ukraine où cinq victimes ont été enregistrées.

Aussi plusieurs villes ukrainiennes ont été annexées par la Russie. Sans oublier de noter le bombardement d’une centrale nucléaire. Ce qui a provoqué beaucoup de crainte chez tous les dirigeants du monde.

Plusieurs multinationales ont donc réagi face à toutes ces agressions.