Drame : L'effondrement d’un immeuble fait un lourd bilan au Nigeria

Publié le Modifié le
drame-l-effondrement-d-un-immeuble-fait-un-lourd-bilan-au-nigeria au moins dix personnes sont mort selon le dernier bilan sur l'effondrement d'un immeuble au Nigéria
Afrique & Monde

Au Nigéria, l’effondrement d’un immeuble survenu le dimanche 1 mai 2022, a fait un lourd bilan.

"L'effondrement d'un immeuble de trois étages à Lagos, la capitale économique du Nigeria, dimanche soir, a fait 10 morts dont un enfant, selon un nouveau bilan établi mardi 3 mai 2022 par les services de secours", rapporte Le site d’information Tv5monde.

Le bilan s’alourdi

L'immeuble, dont le rez-de-chaussée et le premier étage servaient d'entrepôts tandis que les 2e et 3e étages étaient résidentiels, était situé dans le quartier d'Ebute-Metta, dans la partie continentale de la mégalopole de plus de 20 millions d'habitants.


"Huit corps avaient initialement été extraits des décombres et plus d'une vingtaine de personnes ont été sauvées, a déclaré à l'AFP Ibrahim Farinloye, de l'Agence nationale de gestion des urgences (Nema)".

"Deux autres corps, dont celui d'un garçon de quatre ans découverts…"

"Deux autres corps, dont celui d'un garçon de quatre ans, ont été retrouvés le lundi 2 mai 2022, ce qui porte le nombre de morts à 10", a précisé mardi M. Farinloye. Pour l'heure, 24 personnes ont été sauvées par les services de secours, a-t-il indiqué, après le sauvetage d'une autre personne.

Les pompiers de Lagos ont confirmé le nouveau bilan, précisant que les rescapés souffraient de "blessures de gravité variable". Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l'effondrement, a déclaré M. Farinloye.

L’écroulement d’immeuble fréquent au Nigéria

La fréquence des effondrements d'immeubles au Nigeria prend des dimensions « de plus en plus embarrassantes » à en croire le président nigérian Muhammadu Buhari, cité par RFI.

Le chef de l'État nigérian a fait part de ses condoléances aux familles des victimes, mortes sous les décombres dans le quartier d'Ebutte-Metta, à Lagos. Plus d'une vingtaine de personnes, dont plusieurs enfants, ont pu être secourues mais au moins huit personnes ont perdu la vie dans ce nouveau drame.

Dans son message, le président Muhammadu Buhari a demandé aux autorités de prendre les mesures nécessaires pour que des contrôles plus stricts soient établis. Selon les spécialistes, la plupart des immeubles sont construits sans étude préalable des sols.

En novembre, l'effondrement d'un gratte-ciel en construction à Lagos avait provoqué la mort de 45 personnes parmi les ouvriers qui travaillaient sur le chantier.

Trois personnes avaient également été tuées dans l'effondrement d'une église en janvier à Port-Harcourt, dans le delta du Niger.

Vidéo