Drame en Indonésie : Décès de 174 personnes dans un mouvement de foule

Publié le
drame-en-indonesie-deces-de-174-personnes-dans-un-mouvement-de-foule
Afrique & Monde

L’Indonésie est endeuillée par l’une des pires tragédies jamais survenues dans un stade de football.

Au moins 174 personnes sont mortes samedi 1er octobre 2022 dans la ville de Malang, dans l’est de l’île de Java, lors d'un mouvement de foule quand des milliers de fans ont envahi un terrain de football et ont été aspergés de gaz lacrymogène, selon un dernier bilan des autorités locales. 

Une tragédie selon la FIFA 

L'incident a également occasionné une centaine de blessés dans cet archipel d’Asie du Sud-Est où les rivalités entre supporteurs ont souvent de graves conséquences.

Cette catastrophe est « une tragédie au-delà de l’imaginable », a déclaré le président de la Fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino, dans un communiqué.

Quelque 3 000 supporteurs de l’équipe de l’Arema FC ont pénétré sur le terrain du stade Kanjuruhan, dans la ville de Malang, après la défaite de leur équipe 3 à 2 contre celle de Persebaya Surabaya. C’était la première fois en plus de vingt ans que l’Arema FC perdait face à sa grande rivale.

La police, qui a qualifié cet incident d’« émeute », a tenté de persuader les fans de regagner les gradins et a tiré des grenades de gaz lacrymogène après la mort de deux policiers. De nombreuses personnes ont été mortellement piétinées. Des survivants ont décrit des spectateurs pris de panique, bloqués par la foule.

Le gouvernement indonésien a présenté ses excuses pour ce drame et a promis d’enquêter sur les circonstances de ce mouvement de foule. « Nous sommes désolés pour cet incident (…) regrettable qui blesse notre football à un moment où les supporteurs peuvent assister à un match dans un stade », a déclaré le ministre des sports et de la jeunesse indonésien, Zainudin Amali, à la chaîne Kompas.

"Interdirons-nous de nouveau la présence de supporteurs lors des matchs ? Nous en discuterons"

« Nous examinerons de manière approfondie l’organisation du match et le nombre de supporteurs [dans le stade]. Interdirons-nous de nouveau la présence de supporteurs lors des matchs ? Nous en discuterons », a-t-il ajouté.

La violence des supporteurs est un problème en Indonésie, où les rivalités de longue date se sont transformées en affrontements mortels. Le contexte de certains matchs – le plus important étant le Old Indonesia Derby entre Persija Jakarta et Persib Bandung – est si tendu que les joueurs des équipes de haut niveau doivent s’y rendre sous haute protection.