Entretien

Cinéma ivoirien/ L’acteur talentueux Evariste Irié à ses pairs: «Bossons et soutenons nous vivant !»

Cinéma
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
cinema-ivoirien-l-acteur-talentueux-evariste-irie-a-ses-pairs-bossons-et-soutenons-nous-vivant Le jeune acteur prometteur Evariste Irié a souhaité une redynamisation du cinéma en Côte d’Ivoire.

Le jeune et talentueux acteur ivoirien Evariste Irié  s’est confié dans un entretien accordé à Linfodrome via internet, mardi 16 septembre 2021. Il est revenu sur son parcours, ses réalisations et les grands noms du cinéma ivoirien avec lesquels il a collaboré dans des productions cinématographiques. A l’occasion, Evariste Irié a jeté un regard sur le cinéma en Côte d’Ivoire dans son ensemble. Le jeune acteur prometteur a par ailleurs invité ses pairs à travailler davantage ensemble et à se soutenir mutuellement, sans cesse et dans un esprit d’harmonie. Cela, pour que le cinéma ivoirien avance de façon significative. Entretien.

Présentez-vous…

Je suis Evariste Irié, acteur de cinéma. J'ai 28 ans.

 

Comment a commencé votre carrière dans le cinéma ?

J'ai débuté ma carrière en étant figurant sur deux saisons (1 et 2) dans la série Jeunesse « Teenager ».

 

Quels sont les films ou séries dans lesquels vous avez déjà joué ?

J’ai déjà joué dans "Teenager saison 3 et 4" comme l'un des acteurs principaux. J’ai également joué dans "Voyage de rêve" qui, je le signifie, est en sélection officielle au Fespaco 2021. Il y a aussi "Les Histoires de Roro", "Cacao" et "Allo tribunal".

 

De nombreuses collaborations 

Avec quels acteurs majeurs du cinéma avez-vous déjà collaboré dans un projet ?

Au cours de ma jeune carrière, j’ai eu la chance de collaborer avec Assandé Fargas, Gohou Michel, Beda Pélagie, Viateur Yapo, Abdoul Karim, Ange Eric Nguessan, Toualy Siscaye, Dao, Komandé Coulibaly et Maman Maiii la Bombe.

 

J’ai aussi collaboré avec Gbessi Adjaii, Pol white, Julio Teko, Fortuné, Oupoh, Mike Danon, et Alex Ogou. La liste est longue, mais pour m’arrêter ici, je peux encore citer Jimmy Koy. Big up a tous ceux que j’oublie sur le coup, désolé.

Actuellement, sur quels projet (s) cinématographique (s) travaillez-vous ?

Shut, pour des raisons professionnelles. Je dois garder le silence. Tout ce que je révèle peut être retenu contre moi. Mais comme on dit dans notre jargon, je suis au champ avec des Productions. On arrive encore. Apprêtez-vous !

 

Qu'est-ce qui fait votre particularité en tant qu'acteur ?

Personnellement, je pense être quelqu’un d’assez simple et ouvert. Mais quand il s’agit de bosser j’y vais à fond. Je suis un bosseur. Il y a le talent plus le travail fou qui se fait en amont. Merci à mes formateurs, mes coaches.

 

Quelles sont vos ambitions pour les trois années à venir ?

Je ne peux pas en parler maintenant mais qui vivra verra !

 

Encore du chemin à faire...

Comment évaluez-vous le secteur du cinéma en Côte d'Ivoire ?

Personnellement, au vu de ce qui se fait déjà sous d’autres cieux, je suis conscient que nous avons encore du chemin. Je profite donc de cette lucarne pour inciter tous les acteurs de notre milieu à se donner les mains que pour le cinéma Ivoire avance considérablement. Et ce, à tous les niveaux. Bossons et soutenons nous vivant ! Notre pays regorge de trop de talents. Il faut un véritable réveil, une véritable réforme. 225 y’en a dedans.

 

Personnellement, avez-vous rencontré des difficultés au cours de votre carrière ?

Ecoutez, je ne dirai pas difficultés mais je dirai juste qu’il y a des étapes à surmonter quand nous sommes engagés dans un cheminement. La vie est faite ainsi. Il faut juste qu’on arrive à les passer, ces étapes-là. Selon moi, le plus important c’est tu viens d’où pour aller où ? Pour le moment, c’est ce que je peux dire.

Redynamiser le secteur du cinéma en Côte d'Ivoire

Pensez-vous que dans le cinéma en Côte d’Ivoire la jeunesse a toute sa place et doit être soutenue dans ce sens ?

Oui, Bien-sûr ! Et je pense même que l’Etat de Côte d’Ivoire doit songer à redynamiser ce secteur d’activité car il offre plein d’emploi sachant que le marché de l’emploi ici est saturé. Le cinéma c’est un vaste monde avec plusieurs secteurs d’activités. Ce n’est pas seulement l’actorat.

 

Au niveau du groupe de la créativité nous avons l'accessoiriste, l'assistant réalisateur, le chef décorateur, le costumier, l'ensemblier, l'infographiste, le maquilleur, le scénariste, les professionnels du dessin animé, les cascadeurs et les comédiens.

 

Au niveau de la réalisation nous avons le cadreur et assistant-opérateur, le chef opérateur, le réalisateur, le directeur de la photographie (lumière et éclairage), et le photographe.

 

Ensuite pour la technicité, il y a le monteur, l'opérateur de prise de vue, l’opérateur synthétiseur, l'ingénieur du son, le mixeur, le perchman, le responsable de pixels, l'étalonneur numérique, et le machiniste.

 

Enfin pour la logistique nous avons l'assistant de production, le directeur de production, le producteur, le directeur de post-production, le régisseur général, le scripte, et le directeur de casting.

 

En tout cas pour ce que je sais des métiers du cinéma, voici ma liste.

Comme je dis toujours, y’en a dedans.

 

Réalisé par Eddy BIBI