Journée mondiale de la télévision 2020 : Déclaration du gouvernement ivoirien


21/11/2020
Journée mondiale de la télévision 2020 : Déclaration du gouvernement ivoirien
Dr

Journée mondiale de la télévision 2020 : Déclaration du gouvernement lu par monsieur Sidi Tiémoko Touré, ministre de la Communication et des médias, Porte-parole du gouvernement


21 novembre, c’est la journée instituée par l’UNESCO pour célébrer la Télévision. Depuis le 21 novembre 1996, le monde célèbre cette journée qui en est à sa 24ème édition.

En instituant la journée mondiale de la Télévision, l’UNESCO vise à encourager des échanges mondiaux de programmes télés se concentrant sur la paix, la sécurité, le développement social et économique et l’amélioration de l'échange culturel.
Si cette Journée nous rappelle l’importance de la télévision dans la vie des citoyens, des familles, des nations et dans les échanges mondiaux, elle nous conforte quant à nos attentes vis-à-vis de ce média dont l’influence n’est plus à rappeler.
En effet, la télévision, canal de transmission d’informations, relais de diffusion de contenus de distraction et de loisirs, est aussi et surtout un moyen d’éducation, de partage de valeurs, de consolidation de la cohésion sociale et de renforcement de la démocratie.

Aujourd’hui, plus que jamais, dans ce monde ouvert et sans frontières ; dans cet univers hyper connecté où l’information circule d’un bout à l’autre du globe à la vitesse de la lumière et du son, les diffuseurs et acteurs de la télévision se doivent de faire d’elle le socle de la cohabitation pacifique entre les communautés, entre les peuples, entre les nations.

Les chaînes de télévision sont plus que jamais invitées à être au service de la paix et de la sécurité dans le monde.
Pour le Gouvernement ivoirien, la commémoration de cette journée permet de revenir sur l’engagement de l’Etat à assurer l’accès des téléspectateurs à des contenus diversifiés et riches. La libéralisation de l’espace télévisuel est pour nous l’affirmation de cette assurance. La multiplicité des chaînes de télévision, émettant à partir du territoire ivoirien et offrant des contenus adaptés aux attentes des populations ivoiriennes et pouvant être diffusés hors de notre pays, nous permet d’aller à la rencontre du monde en apportant nos valeurs à l’humanité. Dans cet esprit de partage, nous sommes également prêts à recevoir ce que le monde peut offrir à notre nation à travers la multitude de chaînes de télévisions qui arrosent notre territoire.

La Journée mondiale de la télévision vient nous rappeler notre devoir de garantir les capacités nationales et locales de production pour des programmes audiovisuels de qualité. C’est ce que le Gouvernement fait avec le soutien à la production nationale.
Sur le plan technique, le déploiement de la TNT a atteint un taux de couverture des populations de 75% avec l’aménagement achevé de 30 sites de diffusion sur 35. Ce qui garantit un accès libre et de qualité à sept (07) chaînes de télévision dont trois (03) du service public et quatre (04) du secteur privé commercial.
Les bouquets terrestres de la TNT qui viennent compléter les bouquets satellites existants sont autant de possibilités qui élargissent les offres aux téléspectateurs de plus en plus exigeants.
Vous remarquerez que depuis le 08 février 2019, date du lancement officiel de la TNT, nous avons une panoplie de chaînes de télévisions pour le bonheur des populations.

Dès le premier trimestre 2021 suivant le calendrier fixé par le décret n°2020-642 du 19 août 2020 portant adoption du schéma d’arrêt de la diffusion analogique et le basculement vers la télévision numérique terrestre, il sera procédé à l’extinction définitif du signal analogique sur l’ensemble du territoire. C’est le lieu d’inviter les ménages à acquérir les kits TNT (antenne et/ou décodeur) auprès des distributeurs afin de toujours bénéficier sans interruption, des chaînes offertes avec plus de confort.

Informer, distraire, éduquer... tel est le triptyque sur lequel se bâtit la mission de la télévision. Informer pour faire savoir ; distraire pour assurer une forme d’évasion psychologique et éduquer pour accompagner les citoyens dans l’appropriation des valeurs qui fondent le monde. La paix est l’une d’entre elles, et elle garantit l’existence de toutes les autres.
La télévision, qui reste toujours, malgré l’Internet et les réseaux sociaux, l’un des premiers moyens de communication de masse est un vecteur de promotion de la paix.

Les journalistes, les professionnels de la communication sont, de par leur métier, et leur posture sociale, des promoteurs de paix. L’information, la vraie, celle qui est vérifiée et consolidée permet de renforcer la cohésion sociale et contribue ainsi au développement des pays. La Côte d’Ivoire a besoin de paix pour son développement. Le projet de société de Monsieur le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, pour les cinq prochaines années prend appui sur son premier pilier bâtit sur la paix, la sécurité et la cohésion. Je voudrais inviter les médias, en général et particulièrement la télévision à porter ce rêve de paix, de sécurité et de cohésion pour une Côte d’Ivoire encore plus solidaire.

En cette Journée mondiale de la télévision, les médias, nationaux et internationaux sont invités à observer un équilibre dans le traitement de l’information et à plus d’impartialité dans le contenu de leur production et que chacun de son côté devra s’engager au service de la paix.
Le Gouvernement quant à lui œuvrera toujours pour que les conditions permettent le développement d’un secteur audiovisuel national qui réponde aux aspirations de nos populations.

Vive la télévision au service de la paix !
Vive la Côte d’Ivoire !

Alain TRA BI

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome