Médiation entre Ouattara et Soro : L’ex Pan désavoue Alain Lobognon (Note)

Communiqué
Publié le Source : Linfodrome
mediation-entre-ouattara-et-soro-l-ex-pan-desavoue-alain-lobognon-note

COMMUNIQUE DE PRESSE Nous avons pris connaissance d’un communiqué signé du porte-parole de M. Alain Lobognon, publié ce jour sur les médias sociaux, qui vient en contrepoint d’une déclaration publiée la veille, par la même voie.

Le porte-parole du ministre Alain Lobognon indique que ce dernier aurait eu « totalement et entièrement le soutien du Président Guillaume Soro, ancien Président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire », pour mener la mission de médiation qu’il s’est fixée « entre le Chef de l'État - Président de la République, Monsieur Alassane Ouattara et Monsieur Guillaume Soro, ancien Président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire, son fils ».

Il nous apparaît important de faire savoir que c’est après diffusion de ladite déclaration que M. Soro en a su le contenu. M. Lobognon l’a joint ce jour dans l’après-midi, pour lui expliquer les motivations de cette initiative personnelle. M. Soro Guillaume, fidèle à sa posture d’homme d’État, en a pris bonne note. Il tient, toutefois, à faire savoir que la réconciliation et le pardon sont un mantra qu’il professe inlassablement depuis bien longtemps, sans être entendu par le régime de M. Alassane Ouattara. Bien au contraire, les dernières condamnations à perpétuité et les longues peines d’emprisonnement prononcées par la justice au terme d’un procès éminemment politique, montrent à l’évidence que M. Ouattara se tient à l’opposé d’un processus de réconciliation crédible et sincère, lui qui pourtant est le fruit du dialogue direct initié par le Président Laurent Gbagbo en 2006 et auquel M. Soro avait librement souscrit à Ouagadougou au Burkina Faso.

M. Guillaume Soro appelle les militants et sympathisants de GPS à garder le calme et la sérénité. Il les assure de sa détermination décuplée par la provocation judiciaire à laquelle il a été donné d’assister. Il poursuivra son combat pour l’avènement de l’État de droit et la démocratie en Côte d’Ivoire.

Il les invite à continuer le travail de mobilisation et à poursuivre le maillage de terrain en implantant partout en Côte d’Ivoire Générations et Peuples Solidaires dans le cœur de chaque citoyen.

TOURE Moussa

Directeur de la Communication de M. Guillaume Soro