Lundi noir en Côte d'Ivoire, 33 morts après deux accidents : le ministère des transports exprime ses regrets

Publié le Modifié le
lundi-noir-en-cote-d-ivoire-33-morts-apres-deux-accidents-le-ministere-des-transports-exprime-ses-regrets
Communiqué

33 personnes ont perdu la vie à la suite de deux graves accidents accidents de la circulation qui se sont produits ce lundi 1er août dans des endroits difficiles. Le ministère des transports a exprimé ses profonds regrets.

Le Groupement des sapeurs pompiers militaires (GSPM) toujours prompt à secourir les populations en danger, a encore abattu un travail énorme lors de ces accidents. Malheureusement, le bilan est lourd. Résultat : la toile est sous le choc et totalement. Plusieurs familles se retrouvent endeuillées, détruites, alors que les circonstances de ces tragédies restent encore non-élucidees. Les autorités elles ne sont pas restées muettes et ont prévu de mener des actions pour situer les responsabilités. Pendant ce temps, le gouvernement continue de sensibiliser sur le respect du code de la route, l'Office de la sécurité routière (Oser) estimant que plus de 90 % des accidents de la route sont liés aux "facteurs humains", c'est-à-dire par la faute des conducteurs. 

Le communiqué du ministère des transports

Ce lundi 1er Août 2022, notre pays a enregistré plusieurs accidents de la circulation sur nos routes avec un bilan en pertes humaines extrêmement lourd. Les accidents les plus dramatiques ont eu lieu entre 8h et 11h ce matin respectivement sur l’axe Konoufla – Yamoussoukro occasionnant 12 décès et sur l’axe Abidjan – Alépé avec 21 décès ainsi que des blessés graves dont des enfants. 

"En attendant les conclusions des enquêtes déjà ouvertes par les services compétents, le Gouvernement appelle à nouveau au sens de la responsabilité des propriétaires de véhicules de transport"

Le Gouvernement exprime ses sincères condoléances aux parents des victimes décédées et formule des vœux de prompt rétablissement aux blessés qui sont pris en charge par les services de secours et de santé.  

En attendant les conclusions des enquêtes déjà ouvertes par les services compétents, le Gouvernement appelle à nouveau au sens de la responsabilité des propriétaires de véhicules de transport et au strict respect du code de la route par les conducteurs et l’ensemble des usagers, particulièrement en ces périodes de vacances scolaires et de fêtes de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. 

Fait à Abidjan, le 1er août 2022

Le Ministre des transports

Koné Adama