Communiqué : le Ministre Danho Paulin évoque les défis à relever dans le cadre de la CAN 2023

Publié le Modifié le
communique-le-ministre-danho-paulin-evoque-les-defis-a-relever-dans-le-cadre-de-la-can-2023
Communiqué

Le communiqué du Ministre des Sports de Côte d'Ivoire Danho Paulin Claude, relatif à la tenue de la 34e Coupe d'Afrique des nations de football prévue dans le pays officiellement durant la période janvier/février 2014.

Les défis majeurs qui entourent l'organisation du plus prestigieux événement sportif africain nécessitent l'engagement préalable des Etats. La Côte d’Ivoire, désignée pour organiser la prochaine édition de la CAN, peut sans modestie se réjouir de l'implication personnelle du Chef de l'Etat. Par sa vision holistique du développement de son pays, SEM Alassane OUATTARA, éclairée par le sillon tracé par le Père Fondateur, Félix Houphouët-Boigny, conduit un vaste et ambitieux chantier de construction d'infrastructures jamais effectué depuis l'indépendance. La Côte d’Ivoire envisage d'atteindre des performances sportives internationales exceptionnelles dans la décennie à venir.

Bâtir pour rassurer et assurer

Pour ce faire, le pays a adopté une Politique Nationale du Sport dont la cohérence fait obligation au gouvernement de construire d'une part des infrastructures de qualité et d'autre part de bâtir des équipes performantes et une Nation solidaire fédérée autour de son drapeau.

"Par la volonté du Président de la République, le gouvernement a consacré environ 1 million de dollars, soit 500 milliards de francs CFA..."

Les investissements massifs dans la construction d'infrastructures de même que ces confrontations amicales s’inscrivent dans la droite ligne de la préparation de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations Côte d’Ivoire 2023. Car au-delà de l'enjeu du score, ces matches amicaux, dans le contexte actuel, contre les équipes nationales du Togo et de la Guinée Conakry, sont destinés à la construction d'une équipe forte des Eléphants, forgée autour d'automatismes capables de fournir un résultat probant commun. La présence, l'appui et l'accompagnement du gouvernement aux côtés de nos champions à toutes les étapes de ce chantier humain témoignent de la volonté des autorités ivoiriennes d'offrir, non seulement une organisation réussie mais et surtout de s'assurer la victoire des Eléphants à cette 34e édition de la CAN.

Par la volonté du Président de la République, le gouvernement a consacré environ 1 million de dollars, soit 500 milliards de francs CFA dans la construction, la réhabilitation, l'extension, aux normes internationales, d’infrastructures sportives, hôtelières, d'hébergement, hospitalières, routières, aéroportuaires et connexes sans oublier la mise en œuvre de grandes réformes. Les stades de compétition, les cités CAN, les terrains d’entraînement, le renforcement et l'accroissement des voiries, du réseau électrique et d’eau potable sur l'ensemble du territoire national et plus spécifiquement à Abidjan, Yamoussoukro, Bouaké, San Pedro et Korhogo sont, entre autres, les immenses chantiers lancés et suivis personnellement par le Premier Ministre Patrick ACHI, Chef du Gouvernement, qui a promis une CAN d’exception à l’Afrique et au monde footballistique.

Le Ministre toujours aux côtés des Eléphants

Le Maître d’Ouvrage, le Ministère des Sports veille sur l’exécution des travaux de construction des infrastructures et s’est engagé au respect des délais initiaux de livraison malgré le report de la compétition en 2024. Ainsi, sur instructions du patron du sport ivoirien, Paulin Claude DANHO, les informations justes sur l’état d’avancement des travaux sont régulièrement données à l'opinion nationale et internationale lors de conférences et points-presse. Après le challenge de la qualité des infrastructures, l’autre défi qu’entend relever le patron du sport ivoirien est de bâtir une équipe nationale compétitive, conquérante, homogène, forte, solidaire et unie. Une équipe dont le peuple ivoirien est fière.

"En témoigne la présence du Ministre des Sports, quand son calendrier le lui permet, aux côtés des Eléphants"

Dans cette optique, le Ministre DANHO n’hésite pas à accompagner physiquement nos représentants lors de leur différentes rencontres qui pour lui sont importantes dans la mesure où ce sont elles qui permettent de tester leurs niveaux et performances mais aussi de combler les imperfections et faiblesses. Le gouvernement suis avec la plus grande attention la préparation de ses Pachydermes. En témoigne la présence du Ministre des Sports, quand son calendrier le lui permet, aux côtés des Eléphants comme c'est le cas à l'occasion des matches amicaux du Onze ivoirien en France.

Le potentiel et le score des Eléphants qui ont pris le meilleur sur les Eperviers du Togo, lors du premier match amical international du 24 septembre 2022 à Rouen sur le score de 2 buts à 1 donnent en attendant la confrontation avec le Syli de Guinée à Amiens, le 27 septembre prochain, une idée du travail en cours. Pour le Ministre DANHO, la Côte d’Ivoire se doit d’accueillir ses hôtes avec des infrastructures dignes de son statut de terre d’hospitalité et d’espérance.

Les Eléphants doivent offrir la meilleure qualité de jeu avec une équipe qui fait trembler et qui offre une victoire éclatante à la Côte d’Ivoire pour le bonheur des Ivoiriens au coup de sifflet final de l’arbitre au terme des 90 minutes de la dernière rencontre de la CAN CÔTE D’IVOIRE 2023. Bonne continuation aux Eléphants de Côte d’Ivoire.