Révision liste électorale-Enjeux et mode opératoire : Coulibaly Kuibiert, président de la CEI, explique tout

Publié le
revision-liste-electorale-enjeux-et-mode-operatoire-coulibaly-kuibiert-president-de-la-cei-explique-tout Coulibaly Kuibiert, président de la CEI a procédé samedi au lancement de l'opération de révision de la liste électorale
Communiqué

La Commission Electorale Indépendante (CEI) a procédé au lancement officiel de l'Opération de Révision de la Liste Electorale 2022 à Agboville. A cette occasion, son Président, M. Ibrahime Coulibaly-Kuibiert est revenu sur les enjeux et le mode opératoire de cette opération.

Je suis particulièrement heureux de me retrouver, ce jour, ici à Agboville pour la cérémonie de lancement de l’opération de révision de la liste électorale.   Je me réjouis de l’accueil chaleureux qui a m’a été réservé ainsi qu’à la Délégation de la CEI que je conduis.  Je suis encore plus heureux de constater cette grande mobilisation et cette ferveur. Je veux donc dire merci à tout l’Agneby-Tiassa pour le rassemblement autour de cette opération.

Monsieur le Président de l’Assemblée nationale,

Je voudrais vous exprimer ma reconnaissance pour votre présence effective à cette cérémonie importante. Merci pour votre accueil et votre disponibilité.   A votre suite, je veux témoigner notre infinie gratitude à Monsieur le Ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture Maladie Universelle, par ailleurs Président du Conseil régional de l’Agneby-Tiassa.  Monsieur le Préfet de la Région de l’Agneby-Tiassa, Préfet d’Agboville, cher frère Sihindou, je veux te remercier sincèrement pour ton investissement personnel dans la réussite de cette cérémonie. Je veux encore te dire simplement …merci.

Mesdames et messieurs,

Bien qu’ayant fait son travail, et justement pour avoir bien accompli son devoir, permettez-moi de saluer et de féliciter Madame la 3ème Vice-Présidente de la CEI, qui est également la Commissaire centrale Superviseure de la région de l’Agneby-Tiassa et dont la zone de compétence s’étend jusqu’à la Mé et le Sud-Comoé. C’est à ce titre qu’elle a coordonné l’organisation de la cérémonie qui nous réunit ce matin.

A vous tous, Autorités administratives, politiques, traditionnelles, religieuses, chefs d’administration et de services, braves populations de l’Agnéby-Tiassa dignement représentées dans cette salle, merci pour votre présence effective, massive et surtout de qualité. Merci d’avoir accepté de répondre à l’invitation de la Commission électorale indépendante

Nous sommes tous ici réunis pas seulement pour cette cérémonie officielle, festive et symbolique, mais surtout pour enclencher et participer à une activité républicaine, citoyenne et porteuse en principe de paix : la Révision de la Liste Electorale.   Nous sommes réunis aujourd’hui à Agboville à l’initiative de la CEI qui a décidé d’y lancer solennellement l’opération de révision de la liste électorale.

Pourquoi Agboville et pourquoi pas Agboville ?


Le choix d’ Agboville est un choix discrétionnaire fondé sur l’image que la Région de l’Agneby-Tiassa offre à la Côte d’Ivoire, celle de la démocratie, de la cohésion sociale et de l’unité nationale telle que souhaitée par tous les Ivoiriens.

Mesdames et messieurs,

Comme vous le savez, notre pays organisera en 2023 des élections municipales et régionales pour renouveler les mandats des Conseillers municipaux et régionaux qui arriveront bientôt à terme. L’objectif cardinal de ces élections est de permettre au peuple souverain de Côte d’Ivoire, de désigner les personnalités devant diriger les communes et les régions pour les cinq années à venir.  N’oublions pas que le pouvoir appartient au peuple qui le transfère à ses mandataires. C’est donc un rendez-vous important.

L’établissement de la liste électorale est la porte d’entrée de tout le processus électoral

La révision de la liste électorale, qui débute ce jour 19 novembre 2022, et qui s’étendra jusqu’au 10 décembre prochain vise, comme l’indique l’article 6 du Code électoral, à mettre à jour la liste électorale en tenant compte des mutations intervenues dans le corps électoral. Précisément, il s’agit de permettre l’inscription sur la liste électorale de nouveaux électeurs ; l’actualisation des données personnelles des électeurs qui s’y trouvent déjà ; le changement de lieu de vote pour ceux des électeurs qui le souhaitent ; et enfin la radiation des électeurs qui, pour diverses raisons, ne remplissent plus les conditions pour y figurer.

Une présentation du Mode opératoire vous sera faite tout à l’heure.

Illustres invités,

Mesdames et messieurs,

Braves populations,

L’établissement de la liste électorale est la porte d’entrée de tout le processus électoral.   Pour choisir son candidat, il faut être électeur. Et pour être électeur, il faut être inscrit sur la liste électorale. C’est cette seule inscription sur la liste électorale, qui vous confère la qualité d’électeur et, partant, la qualité d’invité à la joute électorale.  Vous comprenez, aisément avec nous, l’intérêt ou l’enjeu que revêt cette opération de la liste électorale.  La RLE de 2022 déterminera la consistance du corps électoral pour toutes les élections à venir.

C’est pourquoi nul ne devrait s’en désintéresser, surtout les partis et groupements politiques qui ont vocation à conquérir et exercer démocratiquement le pouvoir d’Etat et qui concourent à l’expression du suffrage tel que prescrit par l’article 25 alinéa 2 de la Constitution. Compte tenu de ces considérations, j’invite ici et maintenant, solen-ne-lle-ment, en ma qualité de Président de la CEI et au nom de celle-ci, l’ensemble des acteurs politiques à adhérer pleinement, sans réserve, au processus de révision de la liste électorale.

Je lance cet appel aux partis politiques, à leurs militants et sympathisants, à la société civile et à tous les ivoiriens âgés d’au moins dix-huit ans, jouissant de leurs droits civils et politiques et n’étant dans aucun des cas d’incapacité ou d’indignité prévus par la loi.

• J’invite tous ceux qui le souhaitent et qui en remplissent les conditions à nous saisir de leur demande de changement de lieu de vote.

Cette demande de changement de lieu de vote peut se faire, selon qu’il plaise à l’électeur, en ligne comme à se transporter physiquement à nos guichets pour y procéder ;

• J’exhorte les ivoiriens à se rapprocher de nos équipes pour l’actualisation de leurs données personnelles.

Aux populations et à nos chers compatriotes, je vous invite à vous inscrire massivement sur la liste électorale pour demeurer le souverain décrit par la Constitution, celui qui garde sa capacité de comprendre et qui fait son choix en toute connaissance de cause.

Chers compatriotes, inscrivez-vous !

Vous devez être conscients que votre destin vous appartient, conscients que l’avenir sera ce que vous voudrez qu’il soit. Conscients que pour disposer de ce pouvoir de suffrage qui permet de décider de l’avenir, vous devez figurer sur la liste électorale.  

Aussi, en vue de faciliter l’adhésion de nos populations à ce processus, une série de dispositions a été prise

Je voudrais appeler particulièrement à l’implication des nouveaux majeurs. Chers jeunes, venez vous inscrire massivement. Usez de votre énergie et de votre dynamisme pour pousser à l’inscription tous les autres ivoiriens en âge de le faire. Aussi, en vue de faciliter l’adhésion de nos populations à ce processus, une série de dispositions a été prise.  Il s’agit de l’élargissement de l’éventail des pièces requises pour l’enrôlement des électeurs sur la liste électorale.  

Ainsi, si vous n’avez pas la carte nationale d’identité pour vous inscrire sur la liste électorale, procurez-vous une attestation d’identité pour le faire ou, à défaut, un récépissé d’enrôlement délivré par l’ONECI pour l’obtention de la CNI.   Si vous n’avez ni CNI, ni attestation d’identité, encore moins le récépissé d’enrôlement délivré par l’ONECI, la présentation à nos guichets d’un certificat de nationalité ivoirienne suffira.

A ce stade de mon propos, je voudrais vous porter une bonne nouvelle.

Ensemble et de concert avec le gouvernement, un nouveau décret, modifiant le précédent, précise que le certificat de nationalité ivoirienne seul suffit ; pour se faire enrôler sur la liste électorale, il n’est plus accompagné d’aucune autre pièce administrative et il est délivré au prix de 1000 FCFA et exempté de droit de timbre.

Par ailleurs, concernant les ivoiriens déjà inscrits sur la liste électorale qui souhaitent changer de lieux de vote, il leur est mis, à disposition, à titre gracieux, dans les Commissariats et dans les sous-préfectures ainsi que dans les administrations fiscales, des formulaires de certificats de domicile et de résidence, et des formulaires d’attestation de résidence fiscale, pour justifier le motif du changement du lieu de vote.

Mesdames et messieurs les responsables des partis et groupements politiques, il importe que vous vous investissiez avec nous pour la réussite de cette opération de révision à laquelle vous avez également intérêt. Les résultats des élections à venir en dépendent.  Aidez-nous à faire en sorte que le bond qualitatif observé en 2020 et qui a permis la captation de près d’un million de nouveaux électeurs soit conservé et amélioré.

Aidez-nous à capter le maximum d’électeurs possibles sur le vivier disponible que nous estimons approximativement aujourd’hui à 4,5 ou 5 millions d’électeurs, si l’on s’en tient aux résultats du RGPH 2022.

Avec les partis politiques, nous lançons un appel à tous : Autorités administratives, Responsables de l’administration publique ou privée, Autorités traditionnelles, Autorités religieuses, Leaders de communautés, Associations féminines, Associations de jeunesses, Organisations de la société civile, et les groupements ou autres autorités, c’est au prix des efforts de tous que nous arriverons à atteindre nos objectifs.

Pour sa part, la CEI fait déjà tout ce qu’il faut pour le succès de la RLE 2022.   Vous pouvez disposer de toutes les informations utiles sur notre site internet www.cei.ci .  Vous pouvez vérifier, à toutes fins utiles, votre inscription sur la liste électorale révisée en 2020.   Celle-ci est disponible sur notre site internet www.cei.ci à consulter partout en tout temps.   Ces consultations permettent de vérifier votre présence sur la liste et rattraper une éventuelle absence injustifiée.

De plus, en de nombreux endroits du territoire, la CEI a ouvert, avec l’aide du PNUD, des guichets d’information qui peuvent être sollicités à tout moment.   Nos Commissaires superviseurs, les membres de nos commissions locales, nos collaborateurs sur le terrain et les agents de recensement dont je veux saluer le professionnalisme sont déjà à l’œuvre pour vous accompagner, vous accueillir et vous faciliter la tâche. Ils sont à l’entière disposition de la population.

Mesdames et Messieurs, comme vous l’aurez constaté, la CEI est prête à vous accueillir.

Les opérations d’enrôlement se dérouleront in situ, en continu, en Côte d’Ivoire du 19 novembre au 10 décembre 2022 de 8h à 17h. Et pour nos compatriotes à l’étranger, du 24 au 10 décembre 2022.  Toutes nos équipes vous attendent. Il vous appartient maintenant d’exercer votre droit à l’enrôlement qui conditionne votre participation effective à l’exercice de la souveraineté. Usez-en et inscrivez-vous massivement sur la liste électorale.  C’est sur ces mots que je lance solennellement ici, à partir d’Agboville, l’opération de Révision-mise à jour de la liste électorale de l’année 2022.

Je vous remercie.