Comment éviter l’encrassement


16/07/2020
Comment éviter l’encrassement
L’encrassement pourrait être évité si l’entretien du véhicule était réalisé préventivement, dès la prise de possession du véhicule, avec des produits adéquats

Il faut savoir que plus vous roulez doucement et en zone urbaine, plus votre moteur va produire suies, calamines, et s’encrasser.

Première règle : pour éviter au moteur de s’encrasser, il est nécessaire d’augmenter les tours/mn sur route. Il faut maintenir le moteur au-dessus de 3 000 tr/min durant au moins 30 minutes, pour le faire monter en température et éliminer les dépôts accumulés lors des trajets urbains. Un réflexe évident pour des générations de conducteurs, désormais oublié par ceux qui roulent « économiquement ». Rouler sur une nationale à 90 km/h en 3e ou 4e vous fera consommer un peu plus de carburant mais vous permettra d’obtenir un régime moteur identique à celui que vous auriez obtenu à pleine vitesse pour éliminer suies et calamines.

L’encrassement pourrait également être évité si l’entretien du véhicule était réalisé préventivement, dès la prise de possession du véhicule, avec des produits adéquats. L’utilisation régulière d’additifs pour nettoyer tout le système d’alimentation permet de conserver les performances d’origine du moteur et, de ce fait, de limiter les émissions polluantes résultant de l’encrassement naturel des blocs thermiques. De nombreux fabricants proposent des solutions préventives et des traitements curatifs à effectuer, selon la gravité du problème, chez vous ou chez votre garagiste.

 

Source: Caradisiac

Maxime KOUADIO

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2