Côte d'Ivoire

Marché de l’automobile : Un concessionnaire de véhicules veut investir dans la formation des cadres ivoiriens

Publié le Modifié le
marche-de-l-automobile-un-concessionnaire-de-vehicules-veut-investir-dans-la-formation-des-cadres-ivoiriens Le directeur général Mohamed Messaoudi lors de son intervention
Conseils Auto

Le concessionnaire de véhicules, Sam Motors, a saisi, le jeudi 16 décembre 2021, l’occasion de la présentation de ses 3 nouveaux modèles pour informer qu’en 2022, elle va coopérer avec des écoles de métier de la Côte d’Ivoire pour des programmes de formation spécifique afin d’offrir une nouvelle approche aux techniciens ivoiriens pour accroitre leurs chances d’être embauchés dans le secteur de l’automobile.

A partir de 2022, des écoles de métier ivoiriennes auront la possibilité de former des cadres pour accroitre leurs chances d’être embauchés dans le secteur de l’automobile. L’information a été livrée, le jeudi 16 décembre 2021, par Mohamed Messaoudi, directeur général de la société concessionnaire.

« Aujourd’hui, nous sommes en train d’investir dans la formation qui constitue un axe principal de la stratégie de notre société. D’ailleurs, nous allons lancer une coopération avec les écoles de métier ivoiriennes pour l’exercice 2022 pour coopérer dans des programmes de formation spécifique afin d’offrir une nouvelle approche aux techniciens pour accroitre leurs chances d’être embauchée dans le secteur de l’automobile ivoirien », a-t-il déclaré.

M. Mohamed Messaoudi a saisi l’occasion pour remercier l’Etat ivoirien pour la réglementation qui fixe la limitation de l’âge des véhicules d’occasion importés en Côte d’Ivoire. « Cela a permis au secteur de se développer en termes de chiffres d’affaires, d’investissement et surtout en termes d’optimisation de l’utilisation des voitures. Cette décision de l’Etat nous a également permis d’augmenter le volume de vente afin de maitriser le marché et de changer la nature et le comportement du consommateur qui va vers les concessionnaires agréés », s’est-il réjoui.

Un budget important pour la formation

Toujours concernant la formation, le concessionnaire a alloué un budget assez important pour la formation de ses collaborateurs et un autre budget pour un programme en cours sur 2022 pour collaborer avec des écoles de formation des métiers. « Notre société est en train d’investir en Côte d’Ivoire, surtout dans le transfert de savoir. On essaie d’encadrer, élaborer une stratégie de remontée en compétence pour tous les cadres », a dit le DG.

« S’inscrire dans la démarche du gouvernement pour maitriser le degré d’émission du CO2 »

Sur le plan écologique, les responsables ont indiqué qu’ils s’inscrivent dans la démarche du gouvernement pour maitriser le degré d’émission du CO2.

Trois nouveaux modèles de véhicules disponibles

Le chef de vente, Edoukou William, en a profité pour présenter trois nouveaux modèles de véhicules disponibles chez le concessionnaire, avec leurs différentes qualités et surtout leur « coût très raisonnable ».


A en croire le responsable marketing, la société a l’intention de fournir, dans un avenir proche, des véhicules électriques.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.